Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul fournira des informations précises aux investisseurs étrangers face aux risques nord-coréens

Actualités 18.02.2016 à 10h21

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie Joo Hyung-hwan a promis ce jeudi tous les efforts pour empêcher les risques nord-coréens d'entraver les investissements étrangers dans le pays après les récents essai nucléaire et lancement de fusée à longue portée auxquels a procédé la Corée du Nord.

«Le gouvernement fournira rapidement des informations précises, de sorte à ce que les risques liés à la Corée du Nord ne fassent pas obstacle aux investissements étrangers», a déclaré le ministre lors d’une réunion avec des représentants d’entreprises étrangères à Séoul.

«La Corée du Sud accorde la plus grande priorité à la résolution de toutes les difficultés pouvant empêcher les étrangers d’investir dans le pays», a-t-il souligné.

Les investissements directs étrangers (IDE) en Corée du Sud ont atteint le record de 20,9 milliards de dollars l’année dernière, en hausse de 10% par rapport à l’année précédente.

La Corée du Sud a toutefois subi l’an dernier une sortie massive de capitaux étrangers sur le marché boursier en raison d’inquiétudes sur la perte de vitesse de la quatrième économie d’Asie.

L’économie coréenne a progressé de 2,6% en 2015 alors que ses exportations, moteur de croissance économique clé, ont affiché une croissance négative chaque mois tout au long de l’année dernière. En janvier, les expéditions ont plongé de 18,5% sur un an, soit la chute la plus forte en six ans et demi.

«La Corée du Sud est l’un des pays les plus attractifs pour investir malgré les risques géopolitiques et le ralentissement économique», a noté Joo, en soulignant son produit intérieur brut de 1.400 milliards de dollars et sa série d’accords de libre-échange bilatéraux.

Il a promis d’éliminer des obstacles juridiques et financiers frappant les investissements étrangers et d’accroître les avantages avec notamment une baisse des loyers et des subventions pour les programmes de recherche et développement (R&D).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page