Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le groupe Hyundai Motor ambitionne de devenir écologique dans 5 ans

Actualités 18.02.2016 à 11h50

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- Le groupe automobile Hyundai Motor projette de se transformer pour devenir une entité écologique à l’échelle mondiale dans cinq ans. Afin de réaliser ce projet, le groupe a concentré tous les moyens dans la recherche pour aller dans ce sens.

Les filiales du groupe, à savoir Hyundai Motor, Kia Motors, Hyundai Steel, Hyundai E&C, Hyundai Rotem et Hyundai MnSOFT, ont été mobilisées pour le développement des technologies concernées et la mise en œuvre de ce projet sous le slogan de la renaissance écologique du groupe au niveau mondial jusqu’en 2020.

«Une industrie qui ne recherche pas l’aspect écologique n’a pas d’avenir», a dit un responsable du groupe Hyundai Motor alors que son président Chung Mong-koo a noté dans son discours du Nouvel An qu’«il faut acquérir une compétitivité du futur afin de poursuivre la croissance du groupe tout en surpassant un environnement où il y a une instabilité accrue pour la gestion».

Le groupe Hyundai-Kia présentera pas moins de 26 modèles écologiques d’ici 2020. Il envisage l’extension des modèles écologiques jusqu’à la gamme SUV tout en prévoyant que la part de ces véhicules plus écologiques pourrait atteindre 10% alors qu’elle est actuellement de 2%. Le nouveau modèle hybride Ioniq de Hyundai est une voiture phare pour conquérir le marché des hybrides dominées jusqu’à aujourd’hui par la japonaise Toyota Prius.

Des modèles électriques sortiront également au sein du groupe Hyundai-Kia, comme la Ioniq EV en juin prochain et le Niro PHEV de Kia, le premier SUV électrique en Corée du Sud qui sera présenté sur le marché local au premier semestre de cette année. Le constructeur automobile numéro un du pays projette de concevoir également des véhicules à hydrogène.

Concernant le secteur de la construction, Hyundai E&C tâchera de construire des bâtiments à énergie positive. La LH Tower à Jinju, dans la province du Gyeongsang du Sud, récemment construite par l’entreprise est un modèle de cette stratégie écologique.

La tour a réduit jusqu’à 57% la consommation d’énergie par rapport aux autres du même type et un système de gestion de l’énergie (BEMS) a été adopté avec l’installation de panneaux solaires et l’usage de la géothermie. Grâce à ce système, le bâtiment pourra économiser 1,1 milliard de wons (environ 0,8 million d’euros) et réduire les rejets de gaz à effet de serre de 6.000 tonnes chaque année.

L’entreprise sidérurgique Hyundai Steel a été construite dès le début avec un système de protection anti-poussière pour le traitement des matières premières à l’usine de Dangjin, dans la province du Chungcheong du Sud. Il s’agit d’une première mondiale dans le secteur sidérurgique avec l’introduction d’un système totalement étanche de transport et de traitement des minerais de fer et de charbon.

Le fabricant de rames ferroviaires Hyundai Rotem a réussi à développer des tramways hybrides pouvant parcourir 50 km avec une seule charge. Un logiciel conçu par Hyundai MnSOFT, GINI Next, permet aux voitures dans une descente d’économiser du carburant tout en garantissant une vitesse de 70-80 km/h.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page