Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul financera des travaux de recherche sur le virus Zika

Actualités 18.02.2016 à 15h56

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- Le ministère de la Science, des TIC et de la Planification du futur a fait savoir ce jeudi qu'il dépensera 3 milliards de wons (2,45 millions de dollars) pour l’étude et la recherche sur le virus Zika, dans un contexte d'inquiétudes selon lesquelles il pourrait toucher le pays.

Le ministère a déclaré qu'il projette de sélectionner trois équipes de chercheurs et fournir un milliard de wons à chaque équipe afin de trouver des solutions pour vaincre le virus.

Les chercheurs développeront des technologies clés liées au traitement du virus Zika, ainsi que des kits de diagnostic pour déterminer rapidement si une personne est infectée ou non. Le virus Zika n'est en principe pas mortel. Il cause seulement des symptômes comme la fièvre, des maux de tête, des courbatures, des éruptions cutanées et la conjonctivite. Cependant, il peut entraîner des naissances de bébés avec des cerveaux sous-développés, ou microcéphalie.

Le ministère a indiqué que la décision est essentielle alors que le pays manque de savoir-faire pour traiter le virus Zika, en ajoutant qu'il ne peut pas éliminer totalement la possibilité d'une épidémie en Corée du Sud. Le pays n'a confirmé aucun cas de Zika jusqu'à présent.

Le gouvernement a déclaré plus tôt que le moustique tigre a été cité comme le vecteur principal de la propagation du virus et que les efforts de contrôle se focaliseront donc sur cet insecte.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page