Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul répond par «la dénucléarisation d’abord» à «l’accord de paix» de Pékin

Actualités 18.02.2016 à 16h59

SEOUL, 18 fév. (Yonhap) -- Suite à la suggestion du ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi pour des négociations en vue d’un «accord de paix» sur la péninsule coréenne parallèlement à la dénucléarisation, le gouvernement sud-coréen a répondu ce jeudi que «la Corée du Nord doit montrer davantage sa volonté de dénucléarisation en arrêtant ses actes de provocation».

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Séoul, Cho June-hyuck, a déclaré dans un briefing de routine aujourd’hui que «l’établissement d’une structure de paix sur la péninsule coréenne pourra être abordé par les pays concernés dans des forums séparés à condition que la dénucléarisation avance comme il a été convenu par le communiqué conjoint du 19-Septembre».

Hier, le chef de la diplomatie chinoise a rencontré son homologue australienne, Julie Bishop, puis a dit lors d’une conférence de presse que «la Chine propose des négociations sur la réalisation de la dénucléarisation sur la péninsule coréenne en parallèle à celles pour remplacer l’accord d’armistice par un traité de paix».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page