Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul questionne la qualification de la Corée du Nord en tant que membre de l'ONU

Actualités 19.02.2016 à 09h15

WASHINGTON, 18 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud a officiellement questionné la qualification de la Corée du Nord en tant que membre des Nations unies (ONU) durant une réunion du Conseil de sécurité ce lundi, citant ses violations répétées des résolutions du Conseil de sécurité.

L'ambassadeur sud-coréen aux Nations unies (ONU), Oh Joon, a soulevé la question durant la réunion, disant que le Nord s'est engagé à accepter et à respecter les objectifs et principes de l'ONU quand il a rejoint l'organisation en 1991, avec la Corée du Sud.

«Il y a 25 ans, la Corée du Nord s'est engagée solennellement à respecter les obligations de la Charte des Nations unies en tant que nouveau membre, mais au cours de la dernière décennie, la Corée du Nord a violé constamment toutes les résolutions du Conseil de sécurité», a déclaré Oh.

«Ce n'est pas seulement un défi direct à l'autorité du Conseil de sécurité, c'est aussi contraire à l'esprit de l'engagement fait par le pays. La violation par la Corée du Nord de ses obligations remet en question sa qualification en tant que membre des Nations unies», a-t-il indiqué. C'est la première fois que le Sud conteste la qualification du Nord en tant que membre de l'ONU.

L'ambassadeur a également rappelé que le Nord a effectué quatre essais nucléaires, et lancé six missiles à longue portée au cours de la dernière décennie, en violation de ses obligations internationales et de quatre résolutions du Conseil de sécurité.

«En violant à plusieurs reprises les résolutions du Conseil de sécurité, la Corée du Nord a montré le mépris qu'elle a des fonctions et pouvoirs du Conseil de sécurité», selon Oh. Il a appelé le conseil à adopter une résolution solide et globale pour empêcher le Nord de développer continuellement des armes nucléaires.

«Une menace extraordinaire demande une réponse extraordinaire», a--t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page