Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Peine de mort confirmée pour l'auteur de la fusillade à l'avant-poste

Actualités 19.02.2016 à 16h06

SEOUL, 19 fév. (Yonhap) -- La Cour suprême a confirmé ce vendredi la condamnation à la peine capitale d’un sergent âgé de 24 ans qui a tué par balles cinq soldats dans un avant-poste général (GOP), situé à Goseong, dans la province du Gangwon.

Le sergent de la 22e division d’infanterie de l’armée de terre, identifié par son nom de famille Lim, avait lancé le 21 juin 2014 une grenade en direction de ses camarades avant d’ouvrir le feu avec un fusil K-2 à l’intérieur et à l’extérieur d’une chambrée du GOP, tuant cinq soldats et blessant sept autres. Le jeune sergent avait alors pris la fuite en emportant son fusil et des munitions. Il avait été arrêté deux jours plus tard après avoir tenté de mettre fin à ses jours.

Lim a affirmé avoir tiré sur ses camarades après avoir subi un bizutage au sein de la caserne mais le tribunal n'a pas accepté sa défense et a rejeté son appel.

Avec cette confirmation, Lim devient le 61e condamné à mort en Corée du Sud. Parmi ces 61 personnes, quatre condamnés, en comptant Lim, sont des soldats, selon le gouvernement.

La Corée du Sud maintient la peine de mort même si elle n’a pas procédé à une exécution depuis 1997. En 2007, Amnesty International a classé la Corée du Sud comme un pays qui a «de facto aboli la peine de mort».

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page