Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La baisse des exportations vers la Chine pas si marquée

Actualités 21.02.2016 à 15h29

SEOUL, 21 fév. (Yonhap) -- Les importations en provenance de la Chine ont plongé de plus de 18% l’année dernière et les exportations en direction du pays voisin ont reculé de manière moins nette par rapport à celles d’autres pays majeurs, ont révélé des chiffres publiés ce dimanche par le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie et l’Agence coréenne de promotion du commerce et de l’investissement (KOTRA).

La deuxième économie mondiale a importé pour 114,2 milliards de produits sud-coréens en 2015, en chute de 18,6% sur un an, a-t-il été précisé. Parmi les cinq plus grands exportateurs vers la Chine, les Etats-Unis ont subi la plus forte dégringolade (-27,0%) au cours de la même période, devant l’Allemagne (-20,9%) et Taïwan (18,7%).

Les exportations de la Corée du Sud vers la Chine ont elles reculé de 14,6% pour se retrouver à 12,4 milliards de dollars, alors que les importations de produits japonais en Chine ont fléchi de 16,0% à 9,2 milliards de dollars.

Des experts ont expliqué ces baisses par le ralentissement de l’économie chinoise, l’affaiblissement des prix des matières premières dans le monde et l’accroissement de la volatilité sur le marché des changes.

«L’économie chinoise s’est ralentie, mettant apparemment un terme à plusieurs dizaines d’années de forte croissance», note un responsable de la KOTRA. «Et la chute rapide des prix pétroliers, les facteurs saisonniers et la volatilité des devises ont également lourdement affecté les importations de la Chine.»

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page