Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Baisse de la productivité de la main-d’œuvre en 2015

Actualités 22.02.2016 à 11h08

SEJONG, 22 fév. (Yonhap) -- La productivité de la main-d’œuvre dans le secteur manufacturier de la Corée du Sud a diminué au cours des trois premiers trimestres de l'année dernière, augmentant les inquiétudes selon lesquelles l'industrie clé du pays est en perte de vitesse, ont montré ce lundi des données de Statistique Corée (KOSTAT).

L'indice de productivité de la main-d’œuvre dans le secteur manufacturier a atteint 96,7 pour la période janvier-septembre 2015, en baisse de 2,7% par rapport à celui de 99,4 de la même période de l'année précédente, selon les données compilées.

Le chiffre pour toute l'année 2015 devrait descendre au niveau le plus bas depuis 2009, l'année où ce chiffre a baissé à 90,6 suite à la crise financière de 2008. La productivité de la main-d’œuvre est un rapport entre la production industrielle et l'apport de travail au cours d'une certaine période.

L’indice est en diminution depuis que le chiffre a atteint le sommet de 102,5 en 2011, avant de redescendre à 102,2 en 2012, 100,8 en 2013 et 99,3 en 2014. Cette baisse de la productivité de la main-d’œuvre est attribuée à la dégradation des exportations. La production industrielle du pays a accusé une baisse de 0,6% l'année dernière par rapport à l'année précédente, en marquant la première croissance négative en six ans, et le taux moyen d'exploitation des équipements a baissé au niveau le plus bas en 17 ans, à 74,2%.

Les expéditions vers l'étranger ont diminué de 8% en glissement annuel au cours de la même période principalement en raison de la faible demande locale et de la baisse en Chine. Le gouvernement a annoncé une série de plans pour booster les exportations et soutenir l'économie et s'est engagé à appliquer une réforme pour rendre le marché du travail plus flexible.

«Le gouvernement doit créer un environnement pour aider les entreprises à améliorer leur compétitivité en levant des réglementations frappant les industries et pour augmenter la flexibilité sur le marché du travail», a déclaré Lee Geun-tae, économiste à l'Institut de recherche économique LG.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page