Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Bloquer les exportations de ressources nord-coréennes, la voie pour renforcer les sanctions

Actualités 22.02.2016 à 14h46

SEOUL, 22 fév. (Yonhap) -- Les exportations vers la Chine de ressources naturelles de la Corée du Nord doivent être bloquées afin d'améliorer l'efficacité des sanctions économiques contre le pays communiste dans le sillage des récentes actions provocatrices, a déclaré ce lundi l'Institut coréen de recherche économique (KERI).

Les exportations de Pyongyang ont diminué au cours des dernières années, principalement en raison de la baisse des ventes à l'étranger de ses ressources naturelles. Le KERI a cité ces dernières comme un domaine sur lequel la communauté internationale devra se focaliser pour améliorer l'efficacité des sanctions contre le pays.

«Le rétrécissement récent des exportations est le résultat de la baisse significative des expéditions de ressources naturelles... Les exportations de ressources naturelles ont continué à diminuer au troisième trimestre de l'année dernière», a indiqué le think tank dans un rapport.

«Derrière la croissance positive de l'économie nord-coréenne après 2010, il y a eu des ressources abondantes enterrées sous terre et la main-d'œuvre de haute qualité, qui ont contribué à augmenter le commerce avec la Chine», a-t-il ajouté. «Les efforts de Pyongyang pour s’assurer des devises étrangères pourraient faire face à un problème si les exportations vers la Chine continuent à baisser.»

Le rapport a montré que les exportations de ressources naturelles de la Corée du Nord vers la Chine ont augmenté à leur niveau le plus haut de 1,84 milliard de dollars en 2013, mais ont diminué à 1,52 milliard de dollars en 2014. Durant la même période, la part des ressources naturelles dans les expéditions totales vers l'étranger a accusé une baisse de 63,2% à 53,7%.

Le commerce avec l'étranger de la Corée du Nord se concentre presque entièrement sur la Chine. La forte dépendance de la Chine pourrait augmenter alors que la Corée du Sud a fermé récemment le complexe industriel intercoréen de Kaesong suite à des provocations de Pyongyang.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page