Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'achat prochain du THAAD, des «rumeurs» selon le ministère de la Défense

Actualités 22.02.2016 à 18h11

SEOUL, 22 fév. (Yonhap) -- Le ministère de la Défense nationale a qualifié de «simple rumeurs» les bruits de couloir autour de l'achat prochain du système de défense antimissile américain THAAD.

«(La spéculation) est une simple rumeur. Ce n'est pas vrai», a assuré le porte-parole du ministère Moon Sang-gyun au cours d'un point de presse.

Le gouvernement envisagerait d'acheter une ou deux batteries THAAD afin de se prémunir des menaces grandissantes posées par les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord. Séoul et Washington ont annoncé qu'ils débuteraient bientôt des discussions officielles sur la venue du système en Corée du Sud.

Expliquant le retard du début de ces discussions, le porte-parole a indiqué que la Corée du Sud et les États-Unis travaillent encore à la mise en place d'un groupe de travail conjoint sur la question. «Nous sommes en contact afin d'établir les modalités opérationnelles du groupe de travail conjoint. Nous vous dirons quand l'accord sera signé», a dit Moon.

Le THAAD est un élément central du système de défense antimissile multicouches américain. Il est conçu pour intercepter les missiles balistiques de courte et moyenne portées à une altitude de 40 à 150km, lorsque ces derniers sont en phase terminale de vol. Il détecte les projectiles grâce à un radar au sol ayant une portée maximale d'environ 1.800km.

Une batterie THAAD, qui coûte environ 1.000 milliards de wons (809 millions de dollars), est composée de six lanceurs mobiles, de 48 intercepteurs (huit par lanceur), d'une unité de contrôle de la mise à feu et de communication et d'un radar AN/TPY-2.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page