Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

THAAD : Séoul et Washington signeront cette semaine un accord sur les termes de la négociation

Actualités 23.02.2016 à 11h44

SEOUL, 23 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis projettent de signer cette semaine un accord sur les termes de référence de la négociation officielle en vue du déploiement sur le sol national du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), a fait savoir ce mardi le ministère de la Défense.

Le porte-parole du ministère Moon Sang-gyun a déclaré que cette signature aurait lieu demain ou après-demain comme les deux pays n’ont pas pu encore aplanir leurs divergences sur certains détails. «Nous sommes dans la dernière étape. Nous finaliseront les derniers ajustements dans un ou deux jours», a-t-il dit. Les deux alliés devaient initialement signer l’accord aujourd’hui.

Après la signature, Séoul et Washington lanceront officiellement un groupe de travail conjoint qui discutera des questions liées au déploiement d’une batterie THAAD, dont le partage des coûts et le choix du site.

Seulement quelques heures après que la Corée du Nord a lancé le 7 février dernier une fusée à longue portée transportant un satellite, les alliés ont annoncé leur décision d’entamer des discussions dans la perspective de déployer le THAAD en Corée du Sud.

Ce report est intervenu à la demande de la partie américaine, a fait savoir un officiel du ministère sous couvert d'anonymat. A Washington, le secrétaire d'Etat américain John Kerry rencontrera ce mardi son homologue chinois Wang Yi pour discuter des sanctions à imposer à la Corée du Nord au niveau du Conseil de sécurité des Nations unies. Wang a affiché son opposition à l'arrivée du THAAD sur la péninsule coréenne lors de sa rencontre avec Kerry le 12 février dernier à Munich.

Moon a toutefois noté que les sanctions onusiennes contre le Nord et le déploiement du THAAD dans le cadre de l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis étaient des sujets distincts. Le report de la signature de l’accord sur les termes de référence pour le groupe de travail conjoint n'a pas de rapport avec la visite du ministre chinois aux Etats-Unis, a-t-il ajouté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page