Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(FOCUS) Un joueur de go sud-coréen confiant pour son match contre l'intelligence artificielle de Google

Actualités 23.02.2016 à 16h42

SEOUL, 23 fév. (Yonhap) -- Le Sud-Coréen Lee Se-dol, l’un des meilleurs joueurs de go au monde, est connu pour ses stratégies et ses compétences exceptionnelles pour ce jeu de plateau oriental, mais aussi pour ses commentaires provocateurs sur ses adversaires.

Cela ne change pas même si son adversaire n'est pas un être humain. Lee, qui a remporté 18 titres mondiaux, a déclaré ce lundi être confiant pour son prochain match contre le programme d'intelligence artificielle de Google, AlphaGo. Dans un match en cinq manches, le joueur âgé de 32 ans s'attend à gagner sur le score de 5 à 0 ou 4 à 1.

«Je n'ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour prendre ma décision (de jouer), car j'étais trop curieux à propos d’AlphaGo», a dit Lee ce lundi. «J'ai seulement réfléchi environ cinq minutes (avant d'accepter la proposition).»

La confrontation historique entre l'être humain et l'ordinateur est prévue pour les 9, 10, 12, 13 et 15 mars à l'hôtel Four Seasons à Séoul. Demis Hassabis, le PDG de Google DeepMind, qui a développé le programme AlphaGo, a déclaré que le programmeur d'algorithme placera les pierres sur le damier après avoir regardé les mouvements d'AlphaGo sur un écran.

Le vainqueur du match recevra un million de dollars. Si AlphaGo gagne, l'argent sera offert au Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et d'autres associations caritatives. AlphaGo a surpris la communauté de go après avoir battu le champion européen Fan Hui, un Français d’origine chinoise, sur le score de 5 à 0 en octobre dernier. Mais Lee, qui a fait son entrée dans le monde professionnel à l'âge de 12 ans, a indiqué que la partie ne le rendait pas nerveux.

«En regardant le match en octobre, je pense que le niveau (d'AlphaGo) ne correspond pas au mien», a dit Lee. «Bien sûr, il y aura beaucoup de mises à jour pendant les quatre ou cinq mois, mais cela n'est pas suffisant pour me défier.»

Cependant, Lee, qui a obtenu le niveau le plus élevé au go (9e dan) en 2003, a reconnu que les matchs contre l'intelligence artificielle seront très difficiles dans quelques années. «Si l'intelligence artificielle continue à progresser, probablement dans un ou deux ans, il sera vraiment difficile de deviner les résultats», a-t-il estimé.

Les autres joueurs de go ont prédit que Lee battrait AlphaGo. «Je suis d'abord surpris qu'un programme d'intelligence artificielle est aussi avancé pour pouvoir affronter des joueurs de go», a dit Lee Chang-ho qui a remporté 21 événements mondiaux de go. «Ce sera un match intéressant, mais je pense que Lee Se-dol gagnera.»

Yoo Chang-hyuk, un autre joueur de go de niveau 9e dan qui a remporté 24 titres, dont six tournois internationaux, est plus prudent. «Lee Se-dol remportera facilement le match si le niveau d'AlphaGo est le même que lors du match contre Fan Hui», a dit Yoo. «Mais nous ne savons pas combien AlphaGo a progressé depuis.»

Quel que soit le résultat, des scientifiques disent que le match sera une occasion significative où l'intelligence artificielle défiera le cerveau humain et marquera des progrès supplémentaires dans le développement d’algorithmes de type humain.

«Maintenant, comme les hommes, l’intelligence artificielle peut apprendre de ses expériences et tirer des conclusions pour établir des stratégies», a constaté Jeong Jae-seung, professeur de bio-ingénierie et de neuroscience de l'Institut des sciences et technologies avancées de Corée (KAIST). «Ce match ouvrira un nouveau chapitre dans l’histoire de l'intelligence artificielle et ce quel que soit le résultat.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page