Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kerry : le THAAD pas nécessaire si la Corée du Nord se dénucléarise

Actualités 24.02.2016 à 09h28

WASHINGTON, 23 fév. (Yonhap) -- La seule raison pour laquelle les Etats-Unis et la Corée du Sud envisagent de déployer le système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) est les menaces nord-coréennes et le système ne sera pas nécessaire si la nation communiste se dénucléarise, a déclaré ce mardi le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

«Nous avons dit clairement que nous ne sommes pas pressés ou anxieux de déployer le système THAAD», a déclaré Kerry lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi. «La seule raison de déployer le système THAAD est les actions provocatrices de la Corée du Nord qui a annoncé publiquement qu'elle attaquerait les Etats-Unis et qu'elle développerait des armes nucléaires», a-t-il dit. Kerry a également déclaré que «si nous parvenons à la dénucléarisation, il ne sera pas nécessaire de déployer le système THAAD.»

«Nous avons déclaré publiquement, franchement et clairement les conditions pour ne pas envisager de le déployer. Et c'est la dénucléarisation. C'est tout», a-t-il insisté. Kerry a également souligné que le système THAAD est purement un mécanisme de défense. Le seul moyen non seulement pour empêcher le système THAAD d'être déployé mais aussi pour voir moins de troupes américaines sur la péninsule coréenne est de résoudre le sujet nucléaire et de faire revenir la paix sur la péninsule, a-t-il ajouté.

Sans mentionner directement le déploiement du système de défense américain, Wang Yi a souligné que les parties concernées ne doivent procéder à aucun acte susceptible de faire augmenter la tension sur la péninsule coréenne. «Avoir plus de dialogues entre les diverses parties concernées pour empêcher la montée de la tension est très important», a-t-il noté.

La Chine a protesté contre la décision de Washington et Séoul d’engager des discussions et a revendiqué pendant longtemps que le THAAD peut être utilisé contre elle malgré les déclarations à répétition de Washington d’après lesquelles le système vise seulement à dissuader les menaces nord-coréennes.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page