Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Construction navale : les trois géants ont accusé des pertes colossales à cause des installations offshore

Actualités 24.02.2016 à 11h49

SEOUL, 24 fév. (Yonhap) -- La perte d’exploitation globale des trois géants de la construction navale du pays est estimée à 8.000 milliards de wons (6,5 milliards de dollars) pour l’ensemble de l’année 2015 dont 7.000 milliards de wons dans leur activité installations offshore, ont fait savoir ce mercredi des sources du secteur.

Hyundai Heavy Industries Co. a essuyé une perte d’exploitation de 1.540 milliards de wons l’année dernière, dont 1.300 milliards de wons provenant de son activité installations offshore, alors que le chiffre correspondant s’est élevé à 1.500 milliards de wons chez Samsung Heavy Industries Co. .

Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co., qui n’a pas encore dévoilé son bilan 2015, avait rapporté un déficit d’exploitation de 3.500 milliards de wons dans l’activité installations offshore pour les trois premiers trimestres de l’année dernière. La perte devrait atteindre 4.000 milliards de wons pour l’ensemble de l’année dernière.

Ces pertes colossales sont attribuées principalement à la chute des prix du pétrole qui a entraîné une baisse de la demande pour les installations offshore comme les plates-formes de forage pétrolier et à l'annulation de commandes. Les retards de construction ont également fait monter les coûts, ont ajouté les sources.

«Les chantiers navals locaux affirment s'être débarrassés des pertes colossales de l’année dernière, mais il est encore trop tôt pour dire si leur activité offshore s’améliorera cette année vu que les prix du pétrole sont au plus bas», a noté une des sources.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page