Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kaesong : les entreprises déplorent les pertes colossales suite à la fermeture du site

Actualités 24.02.2016 à 15h32

SEOUL, 24 fév. (Yonhap) -- Les dégâts subis par les entreprises sud-coréennes suite à la fermeture du complexe industriel de Kaesong sont estimés à plus de 815 milliards de wons (660 millions de dollars), a affirmé ce mercredi leur association.

Plus tôt ce mois-ci, la Corée du Nord a expulsé les Sud-Coréens de la zone industrielle et a gelé les biens de 124 sociétés sud-coréennes implantées à Kaesong au lendemain de la décision annoncée par Séoul de suspendre les activités du site en réponse au lancement de fusée à longue portée de Pyongyang.

Les dégâts financiers se composent de 569 milliards de wons de pertes provenant des investissements et des infrastructures et de 245 milliards de wons de pertes sur inventaire.

L’association a noté que les éventuelles pertes qui seront engendrées par les indemnisations aux clients et l’arrêt de leurs activités n’ont pas été inclues dans cette estimation.

Selon l’association, 49 entreprises dépendent entièrement de leur usine à Kaesong pour leur production. «L’ampleur des dégâts doit être évaluée plus précisément et sera dévoilé plus tard», a-t-elle noté.

Les sociétés sud-coréennes ont appelé le gouvernement à présenter des mesures de soutien globales comme les pertes provoquées par la fermeture de leur usine sont inimaginables.

«Nous demandons fermement que le gouvernement indemnise intégralement nos pertes liées aux investissements et à d’autres biens comme les couvertures offertes par les assurances sont très limitées», a-t-elle noté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page