Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul avertit de représailles fermes face aux provocations nord-coréennes

Actualités 24.02.2016 à 16h20

SEOUL, 24 fév. (Yonhap) -- L'armée sud-coréenne a publié un message d'avertissement ce mercredi à la Corée du Nord, disant que toutes les provocations directes pourront accélérer «l’effondrement de son système dictatorial».

Dans sa déclaration, le Comité d’état-major interarmées (JCS) a promis de répondre fermement si le Nord effectue des menaces d'attaque contre le Sud. Le commandement suprême de l'Armée populaire de Corée a menacé d’effectuer des «frappes préemptives» sur le bureau présidentiel sud-coréen Cheong Wa Dae et des installations militaires américaines dans la région Asie-Pacifique.

Il a également dénoncé les exercices militaires conjoints Corée du Sud-Etats-Unis qui devraient commencer au début du mois prochain. «Si (la Corée du Nord) ignore notre conseil et effectue des provocations, nous allons faire en sorte qu’elle le regrette amèrement avec des représailles fermes», a indiqué le JCS dans la déclaration.

Le JCS a souligné que le Nord devrait assumer toutes les responsabilités pour toutes les conséquences de ses provocations imprudentes. L'armée nord-coréenne a également déclaré qu’elle utiliserait toutes les mesures possibles pour déjouer les tentatives d’assassinat de son leader et de renversement de son régime, en décrivant les exercices militaires sud-coréano-américains comme un «summum d’actes hostiles».

Le ministère de l'Unification a également condamné les menaces à répétition de Pyongyang, en disant que le Nord n’a montré aucun signe de contrition pour ses provocations récentes qui ont fortement fait augmenter les tensions sur la péninsule coréenne.

«Le gouvernement exhorte fortement la Corée du Nord à arrêter son attitude provocatrice qui pourrait entraîner sa propre chute», a déclaré le porte-parole du ministère de l'Unification Jeong Joon-hee durant un briefing de presse.

Le site Internet nord-coréen de propagande Uriminzokkiri, quant à lui, a décrit les trois premières années de l'administration Park Geun-hye comme des «jours remplis de péchés», en accusant Séoul d'avoir mené les relations intercoréennes vers une «fin dévastatrice».

Le site a également dénoncé la Corée du Sud pour avoir endommagé l'autonomie et la dignité des Coréens en se ralliant à des forces étrangères.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page