Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La résolution de l'ONU appelle à placer sur liste noire les agences nord-coréennes supervisant les programmes nucléaire et balistique

Actualités 25.02.2016 à 09h18

WASHINGTON, 24 fév. (Yonhap) -- L’ébauche de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) visant à sanctionner Pyongyang appelle à placer sur une liste noire les trois principales agences nord-coréennes supervisant les programmes nucléaire et balistique du régime communiste ainsi que les opérations d'espionnage, ont déclaré ce mercredi des sources.

Le Bureau général de reconnaissance, le ministère de l'Industrie de l'énergie atomique et l'Administration nationale du développement aérospatial (NADA) feront en effet partie de la trentaine d’individus et entités qui seront sanctionnés par la nouvelle résolution, selon les sources. Les entreprises commerciales et financières impliquées dans des activités illégales seront également mises sur la liste noire, ont-elles dit.

Les Etats-Unis et la Chine ont déposé ensemble l'ébauche d’une résolution qui sera présentée aux autres membres du Conseil de sécurité pour un examen. Sauf s’il y a objection, le Conseil pourrait adopter la résolution au plus tôt ce vendredi.

Le Bureau général de reconnaissance, qui a été établi en 2009 de la fusion entre agences de renseignement similaires, est accusé d'avoir organisé une série de provocations, dont le torpillage d'un navire de guerre sud-coréen en 2010 et les cyberattaques contre Sony Pictures en 2014.

Le département d'Etat américain a imposé des sanctions contre le Nord en janvier 2015 suite aux cyberattaques, mais l'agence n'a pas été sanctionnée par le Conseil de sécurité.

Le ministère de l'Industrie de l'énergie atomique et la NADA sont en charge du développement d'armes nucléaires et du programme de missiles balistiques à longue portée du Nord, respectivement. Un panel d'experts de l'ONU a recommandé de les ajouter sur la liste des entités à sanctionner.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page