Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul et Téhéran rechercheront la coopération économique après une coupure de 10 ans

Actualités 25.02.2016 à 14h31

SEOUL, 25 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud relancera les discussions sur la coopération économique avec l'Iran après une interruption de 10 ans afin d'aider les entreprises locales à pénétrer le marché iranien, où les sanctions internationales ont été récemment levées, a fait savoir ce jeudi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

La réunion du comité de coopération bilatérale à laquelle assisteront des officiels gouvernementaux des deux côtés, aura lieu lundi prochain à Téhéran, selon le ministère. Le mois dernier, Séoul a rejoint les Etats-Unis, l'Europe et d'autres nations pour la levée des sanctions contre l'Iran suite à l'annonce par des inspecteurs internationaux que le pays du Moyen-Orient a pris des mesures significatives pour démanteler son programme nucléaire.

La délégation coréenne menée par le ministre du Commerce Joo Hyung-hwan discutera de la formation de nouveaux liens économiques dans six catégories, à savoir la finance, le commerce, les énergies, la construction, les services de santé et la culture, a déclaré le ministère dans un communiqué.

«A travers les réunions, nous cherchons à restaurer les canaux économiques qui ont été suspendus avec l'Iran et à construire un système pouvant aider les sociétés locales à remporter des contrats à long terme», a indiqué Kim Sang-tae, directeur de la division commerce avec le Moyen-Orient et l’Afrique du ministère. «Le gouvernement fera tout ce qu'il peut pour aider les entreprises à entrer sur le marché iranien et à avoir des activités.»

Le ministère s'attend à signer deux ou trois protocoles d'entente durant la réunion économique à venir. La dernière rencontre du même type remonte à 2006.

«Nous projetons de signer un accord initial avec l'Iran pour établir un système de commerce électronique pour le gouvernement. Les solutions aideront l'Iran à reconstruire son réseau de commerce en ruine avec ses partenaires commerciaux», a dit l'officiel. D'autres accords économiques avec l'Iran seront annoncés le 2 mars, a-t-il dit sans fournir d'autres détails.

Le ministère a ajouté que, en plus de la réunion intergouvernementale prévue, Séoul projette d'envoyer une équipe composée de 95 officiels publics et responsables d’entreprises les 28 et 29 février. Ce voyage servira à créer des liens avec des sociétés iraniennes.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page