Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Echanges commerciaux normaux entre la Chine et la Corée du Nord en janvier

Actualités 25.02.2016 à 16h08

SEOUL, 25 fév. (Yonhap) -- Malgré le quatrième essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier dernier, les échanges commerciaux entre la Chine et la Corée du Nord sont restés stables en janvier, d’après un rapport chinois sur les échanges entre les deux pays.

D’après le rapport élaboré par le Service des douanes chinoises, obtenu par la branche chinoise de l’Agence coréenne de promotion du commerce et de l’investissement (KOTRA), la valeur totale des échanges commerciaux entre les deux pays s’est élevée à 388 millions de dollars, ce qui est une légère baisse de 1,2% par rapport à la même période de l’année dernière (393 millions de dollars).

Les importations de la Chine depuis la Corée du Nord ont connu une baisse de 3,96% sur un an pour atteindre 177 millions de dollars, qui est due à la diminution de 3,94% des exportations nord-coréennes de minerais (surtout le charbon) vers la Chine (76,9 millions de dollars), alors qu’il a été noté une hausse de 35% du volume des exportations (16,6 millions de tonnes).

La forte baisse des prix des minerais a contribué grandement à cette baisse de la valeur des exportations nord-coréennes. En janvier, la Corée du Nord a exporté vers la Chine pour 52 millions de dollars de vêtements, prouvant l’extension des échanges entre les deux pays dans ce domaine. La Corée du Nord est devenue le premier fournisseur de vêtements en Chine, devançant même l’Italie et le Vietnam.

Côté importations de la Corée du Nord depuis la Chine, il y a eu une hausse de 1,34% avec un volume de 210 millions de dollars, concernant notamment les composants de téléphones mobiles (89 millions) et les engrais chimiques (87,8 millions), pour le premier mois de l’année. Ce résultat montre que le quatrième essai nucléaire de la Corée du Nord n’a pas affecté les échanges commerciaux entres les deux pays alliés.

Cependant, la contrebande frontalière aurait grandement été affectée par l’essai nucléaire à cause des contrôles renforcés. Les exportations de produits pétroliers raffinés (incluant le kérosène) de la Chine vers la Corée du Nord ont chuté de 79% en glissement annuel pour tomber à 22,4 millions de dollars (5.000 tonnes). On ne sait pas encore si cette chute est liée aux mesures de sanctions de la Chine contre le Nord.

Quant aux sanctions contre le Nord pour son quatrième essai nucléaire, les Etats-Unis et la Chine sont tombés d'accord mercredi (heure de Washington) sur l'ébauche de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies et il a été indiqué que le texte comprend l’arrêt de l’approvisionnement en kérosène destiné à l’aviation et des restrictions d’exportation sur le pétrole brut.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page