Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) THAAD : «Le groupe de travail conjoint aura sa première réunion dans une semaine»

Actualités 25.02.2016 à 16h21

WASHINGTON/SEOUL, 24 fév. (Yonhap) -- Les Etats-Unis et la Corée du Sud devraient organiser «dans une semaine» la première réunion du groupe de travail conjoint qui discutera de l’éventuel déploiement du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), a fait savoir ce mercredi le chef des Forces américaines en Corée du Sud (USFK), le général Curtis Scaparrotti.

Le commandant de l’USFK a déclaré devant la commission des forces armées de la Chambre des représentants des Etats-Unis que le déploiement du THAAD en Corée du Sud nécessiterait un certain temps comme le groupe de travail doit déterminer le site d’accueil et d’autres détails.

«Nous sommes en train de former un groupe de travail conjoint qui, je pense, aura sa première réunion dans une semaine», a-t-il dévoilé. «Le THAAD est un système complexe. Il faudra du temps pour trouver le bon endroit car l’emplacement fait toute la différence pour ce qui est de l’efficacité. Nous devons donc trouver le bon endroit et mener ce travail conformément à notre SOFA.» SOFA fait référence à l'Accord sur le statut des Forces régissant les activités des troupes américaines en Corée du Sud.

En outre, Scaparrotti a souligné encore une fois l’importance du déploiement du THAAD. «Vous êtes bien conscients de l’arsenal important que la Corée du Nord possède dans les missiles balistiques qui gagnent non seulement en force mais aussi en précision», a noté le commandant. «Je pense que les discussions que nous avons en ce moment même en vue d’introduire le THAAD en Corée sont très importantes. Nous avons besoin du THAAD là-bas pour avoir une défense à différents niveaux.»

Peu après le dernier lancement de fusée à longue portée de la Corée du Nord, Séoul et Washington ont annoncé leur décision d’amorcer des discussions officielles pour un déploiement éventuel du THAAD sur le sol sud-coréen.

Un officiel du ministère sud-coréen de la Défense a confirmé aussi le lancement la semaine prochaine du groupe de travail conjoint.

«La signature cette semaine des termes de référence du groupe de travail conjoint sera physiquement impossible», a déclaré l'officiel qui a requis l'anonymat. «Elle sera reportée à la semaine prochaine.»

Le ministère de la Défense et l'USFK projetaient initialement de signer mardi les termes sur la création du groupe de travail.

Cela dit, peu avant la signature prévue, les deux alliés ont annoncé le report en notant qu'il faudrait encore un ou deux jours supplémentaires pour aplanir leurs divergences sur certains détails.

Le report est attribuable aux discussions toujours en cours entre l'USFK et le gouvernement américain, a noté le porte-parole adjoint du ministère de la Défense, Nah Seung-yong, lors d'un point de presse.

«L'USFK devrait finaliser les discussions internes avec le gouvernement américain à l’issue desquelles il signera les termes de référence», a expliqué Nah.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page