Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Séoul : «Des éléments forts et substantiels sont inclus dans la résolution onusienne»

Actualités 25.02.2016 à 17h11

SEOUL, 25 fév. (Yonhap) -- Concernant l'ébauche de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, le gouvernement a déclaré ce jeudi que «le texte inclut de nombreux éléments plus forts et effectifs que les précédents», selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Cho June-hyuck dans un briefing de routine.

Le porte-parole a parlé de «dernière modulation du texte de la résolution entre les pays membres permanents du Conseil de sécurité juste après la réunion entre les Etats-Unis et la Chine (du 23 février)» en ajoutant que «le texte de la résolution est basé sur une ébauche proposée par nous et la Corée du Sud et les Etats-Unis l’ont fini ensemble».

«Le gouvernement a déployé des moyens diplomatiques dans tous les sens afin que ce texte soit adopté», «nous allons maintenir nos efforts diplomatiques jusqu’à l’adoption finale», a dit le porte-parole Cho. Il a également précisé que jusqu’à aujourd’hui, 107 pays et 11 organisations internationales et structures de coopération régionale ont affiché leur opposition contre le quatrième essai nucléaire nord-coréen puis 86 pays et 6 organisations internationales contre le tir de «missile à longue portée» de la Corée du Nord.

Hier, le 24 février (heure américaine), Wang Yi, le chef de la diplomatie chinoise, et Susan Rice, la conseillère à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, ont eu une réunion et ont conclu le texte de la résolution élaboré par le canal du Conseil de sécurité.

D’après l’agence française AFP ce jeudi, citant des diplomates sous le couvert de l’anonymat, les Etats-Unis ont fait circuler mercredi l’ébauche du texte de la résolution contenant des «mesures très fortes» parmi d’autres membres permanents du Conseil de sécurité, le Royaume-Uni, la France et la Russie, et les 15 autres pays recevront officiellement ce texte dans les prochains jours.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page