Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Une interdiction d’exportation des ressources minières affecterait les entrées de devises du Nord

Actualités 26.02.2016 à 14h06

SEOUL, 26 fév. (Yonhap) -- Si la proposition de nouvelle résolution du Conseil de sécurité des Nations unies appelant à interdire le commerce des ressources minières avec la Corée du Nord est adoptée, elle affecterait considérablement les revenus en devises étrangères du régime communiste, a estimé ce vendredi le ministère de l’Unification.

«Les ressources minières représenteraient près de 40% du total des exportations nord-coréennes», a souligné Jeong Joon-hee, le porte-parole du ministère, lors d’un point de presse, en notant l’impact considérable que la nouvelle résolution onusienne pourrait avoir sur les revenus nord-coréens en cas d’adoption.

L'ébauche de résolution proposée jeudi (heure de New York) appelle à interdire les exportations de charbon, fer, or, titanium et terres rares du Nord, ainsi que la vente de kérosène à Pyongyang, y compris de carburant de fusée.

A propos de la série de sanctions unilatérales actuellement envisagées par le gouvernement sud-coréen, celui-ci s'est contenté de dire que la résolution du Conseil de sécurité contre le Nord n’a pas encore été décidée et le gouvernement discutera des mesures de suivi à prendre une fois que l’ONU aura finalisé sa résolution.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page