Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Sanctions onusiennes : les produits des échanges entre Pékin et Pyongyang qui seront visés

Actualités 26.02.2016 à 15h25

SEOUL, 26 fév. (Yonhap) -- Le Conseil de sécurité des Nations unies a entamé sa consultation sur l’ébauche d’une résolution contre la Corée du Nord à la suite du quatrième essai nucléaire du 6 janvier et du tir de fusée du 7 février dernier, et plusieurs produits des échanges entre la Chine et la Corée du Nord devraient être frappés par des mesures d’interdiction.

D’après l’ébauche de la résolution contenant des mesures de sanctions, les matériels de guerre comme les carburants d’aviation et de fusée feront partie de la liste des interdictions d’approvisionnement à la Corée du Nord et les exportations de minerais nord-coréens seront également bloquées dont l’or, le titane, le vanadium et les terres rares.

Comme les exportations de la Corée du Nord dépendent beaucoup de la Chine, les interdictions d’exportation et d’importation pèseront lourd. La Corée du Nord n’importe pas de pétrole brut par manque de raffineries mais la fourniture de carburant d’aviation et de fusée sera interdite. Le volume d’importation de carburant d’aviation pour l’année dernière s’est élevé à 50 millions de dollars depuis la Chine, soit 1,7% des importations totales de la Corée du Nord.

La Corée du Nord a réalisé 1,06 milliard de dollars d’exportations de minerais, notamment du charbon, de l’huile minérale et de la cire minérale, vers la Chine, ce qui est une part de 42,6%. Les exportations de charbon vers la Chine ont marqué une valeur de 1,05 milliard de dollars tandis que celles d’acier de 73 millions de dollars.

Quant aux minerais comme l’or, le titane, le vanadium et les terres rares, la Corée du Nord n’a aucun résultat d’exportation vers la Chine. C’est la Corée du Nord qui importe ces minerais à des volumes assez faibles : 12.000 dollars de titane, 2.000 dollars de vanadium puis 13.000 de terres rares pour l’année dernière.

Hormis ces produits faisant partie des cibles des sanctions, les exportations de textiles de la Corée du Nord vers la Chine se sont élevées à 813 millions de dollars en 2015, la plus grande proportion des échanges entre les deux pays tandis que celles de produits agricoles et de la pêche se sont situées à 198 millions de dollars.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page