Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Construction navale : des commandes toujours en berne

Actualités 26.02.2016 à 16h56

GEOJE, 26 fév. (Yonhap) -- Les deux constructeurs navals basés sur l’île de Geoje, Samsung Heavy Industries et Daewoo Shipbuilding & Maritime Engineering (DSME), ont connu un tarissement de leurs commandes durant les deux premiers mois de cette année, selon le secteur.

Déjà les trois géants de la construction navale, Samsung, Hyundai Heavy Industries et DSME, avaient affiché en janvier dernier un carnet de commandes vierge. Les professionnels du secteur expliquent que c’est un phénomène assez rare à voir, en estimant que la reprise ne s’avère pas facile.

Un responsable de Samsung Heavy Industries a noté que «même s’il reste trois jours ce mois-ci, il n’y aura pas de commande subite», «à cause de la récession mondiale, les commandes de navires ont disparu», tout en craignant la continuation de la situation actuelle.

Un autre professionnel du secteur a détaillé que «le bilan d’exploitation des constructeurs navals s’aggravera encore plus que l’année dernière», «si le prix du pétrole ne remonte pas rapidement, cela pèsera plus lourdement sur le secteur.»

Le secteur de la construction navale explique tout de même les carnets de commande actuels garantissent du travail pour les deux années à venir mais si les nouvelles commandes n’arrivent pas, la reprise rapide du secteur paraîtra difficile. Les pertes totales des trois constructeurs navals pour l’année dernière se sont élevées à 8.000 milliards de wons (environ 5,85 milliards d’euros).

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page