Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Washington déploiera son système d’interception GBI face aux ICBM du Nord

Actualités 29.02.2016 à 16h18

SEOUL, 29 fév. (Yonhap) -- Dans le cadre des exercices TTX, des exercices de simulation de dissuasion des armes de destruction massive effectués par la Corée du Sud et les Etats-Unis, le système antimissile basé au sol GBI (Ground Based Interception) et le lancement de Minuteman III ont été dévoilés aux officiels sud-coréens.

Le ministère de la Défense a indiqué que «les Etats-Unis ont introduit le bombardier stratégique B-52 et ont montré le lancement du missile balistique Minuteman III à la délégation sud-coréenne en assurant que ces moyens de défense serviront à défendre la Corée du Sud».

«Le système GBI permet de neutraliser les menaces d’ICBM (Intercontinental Ballistic Missile) de la Corée du Nord contre le territoire américain», a expliqué le ministère. Les exercices TTX se sont déroulés à la base aérienne de Vandenberg en Californie, aux Etats-Unis.

Quatre intercepteurs GBI sont déployés à la base de Vandenberg et 26 en Alaska puis 14 autres seront ajoutés d’ici 2017 aux Etats-Unis. Ces engins à trois étages peuvent détruire les missiles balistiques de l’ennemi à une altitude de 2.000 km.

Concernant le lancement du missile Minuteman III effectué pendant les exercices TTX, un responsable du ministère de la Défense de Séoul a indiqué que «les Etats-Unis ont dévoilé leur arsenal d’armes stratégiques à la délégation sud-coréenne pour prouver leur promesse de dissuasion nucléaire contre le Nord».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page