Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

KCNA : un étudiant américain détenu a avoué son crime «grave»

Actualités 29.02.2016 à 16h54

SEOUL, 29 fév. (Yonhap) -- Otto Frederick Warmbier, étudiant de l’université de Virginie détenu en Corée du Nord, a avoué son crime «grave» d’avoir volé une pancarte politique dans un hôtel et a demandé pardon, a rapporté ce lundi l’Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Warmbier a été mis en examen par des officiels nord-coréens après avoir été arrêté pour avoir commis un acte anti-nord-coréen, selon la KCNA.

L’étudiant américain âgé de 21 ans a déclaré avoir volé le 1er janvier dernier une pancarte politique destinée à promouvoir «l’amour du peuple coréen pour son système», a indiqué l’agence officielle.

«Le but de mon acte était d'affaiblir la motivation et l’éthique du travail du peuple coréen. C’était un but très stupide», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Pyongyang.

L’agence avait affirmé plus tôt que l’étudiant était entré en Corée du Nord initialement pour faire du tourisme mais que sa vraie intention avait été de porter atteinte à l’unité du pays.

Warmbier a déclaré être arrivé au Nord en décembre dernier via Pékin dans le but de commettre le crime après s’être vu assigné cette tâche par l’Eglise méthodiste de l’amitié unie et avec l'autorisation du gouvernement américain.

Il a dit qu’une membre de l’église lui avait demandé de ramener la pancarte comme un «trophée» de sorte à «affecter l’unité et la motivation du peuple nord-coréen et montrer à ce pays une insulte de l’Occident».

Elle avait promis de donner 200.000 dollars à sa mère en cas de détention au Nord, a-t-il dit selon la KCNA.

Warmbier a déclaré que son crime était «très grave et prémédité». «Je présente mes excuses au peuple et au gouvernement de la RPDC et implore le pardon», a-t-il noté en faisant référence à l’acronyme du nom officiel de la Corée du Nord, République populaire démocratique de Corée.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page