Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Représentant chinois aux pourparlers à six : réunion avec un haut officiel du bureau présidentiel

Actualités 29.02.2016 à 17h56

SEOUL, 29 fév. (Yonhap) -- Cho Tae-yong, directeur adjoint du bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, a rencontré ce lundi le représentant chinois aux pourparlers à six Wu Dawei dans le cadre d’une série de consultations entre les deux pays voisins sur les sanctions onusiennes contre la Corée du Nord, a fait savoir le porte-parole du bureau présidentiel Jeong Yeon-guk qui n’a toutefois pas donné d’autres détails.

La réunion est intervenue quelques jours après que l’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies Samantha Power a présenté les principaux points de l’ébauche d’une résolution qui a été soumise au Conseil de sécurité de l’ONU dans le but de durcir les sanctions contre Pyongyang pour ses récents tests nucléaire et balistique.

Les nouvelles sanctions appelleraient à des inspections obligatoires sur tous les cargos entrant et sortant de la Corée du Nord et à interdire ses exportations de charbon et d’autres ressources minières.

Wu s’est également entretenu avec le vice-ministre des Affaires étrangères Lim Sung-nam au cours d'un déjeuner, pendant lequel il a soulevé la question du système de défense antimissile américain THAAD que Washington et Séoul envisagent de déployer en Corée du Sud, selon un représentant du ministère.

La Chine est fermement opposée au déploiement du système américain, malgré que Séoul et Washington aient assuré à plusieurs reprises qu'il ne viserait que les missiles nord-coréens. Pékin affirme que la venue du THAAD porterait atteinte à ses intérêts sécuritaires.

Wu «a souligné que la Chine estime le partenariat de coopération stratégique entre la Corée du Sud et la Chine», a déclaré le représentant sous couvert d'anonymat. «De cette façon, il a réaffirmé la position de la Chine, qui est opposée au déploiement du THAAD, après quoi nous avons expliqué notre position.»

Wu est arrivé hier à Séoul et a rencontré son homologue sud-coréen Hwang Joon-kook. Après la réunion, Wu a déclaré que Séoul et Pékin ont convenu de soutenir l’adoption de la nouvelle résolution au Conseil de sécurité de l’ONU en réponse aux dernières provocations nord-coréennes.

Le diplomate chinois rencontrera également le chef de la diplomatie sud-coréenne Yun Byung-se plus tard dans la journée.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page