Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pas d'accord à l'Assemblée sur le redécoupage de la carte électorale

Actualités 29.02.2016 à 20h10

SEOUL, 29 fév. (Yonhap) -- Les différents partis n'ont pas pu soumettre au vote ce lundi la nouvelle carte électorale, ces derniers s’affrontant toujours au sujet du projet de loi de lutte contre le terrorisme.

Le principal parti de l'opposition, le parti Minjoo, continue à faire obstruction à l'Assemblée nationale, en protestation contre le projet de loi de lutte contre le terrorisme.

Le Comité de la sécurité et de l'administration publique a approuvé dimanche le texte de loi sur la carte électorale, ce qui laissait envisager une éventuelle adoption définitive à l'Assemblée nationale ce lundi.

Dans le cadre du redécoupage, Séoul gagnerait un siège au Parlement et la province du Gyeonggi, de plus en plus peuplée, huit sièges. Incheon et deux autres villes régionales gagneraient un siège chacune. Cinq sièges seraient retirés des provinces du Gangwon, du Jeolla et du Gyeongsang.

Le nombre de sièges parlementaires resterait inchangé à 300. Ce délai trouble les préparatifs des élections législatives du 13 avril.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page