Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Wu Dawei soulève la question du THAAD devant Yun Byung-se

Actualités 29.02.2016 à 21h38

SEOUL, 29 fév. (Yonhap) -- Le représentant chinois aux pourparlers à six Wu Dawei a demandé ce lundi au ministre des Affaires étrangères Yun Byung-se de traiter «de façon appropriée» les inquiétudes de la Chine concernant le déploiement du système antimissile américain THAAD en Corée du Sud.

Wu et Yun ont convenu de continuer à développer les relations entre Séoul et Pékin. Ils ont «largement discuté du développement des relations entre la Corée du Sud et la Chine et des moyens de les consolider à l'avenir», a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

Wu a brièvement mentionné le THAAD à la fin de la rencontre, a précisé le ministère. La Chine est fermement opposée au déploiement du système américain sur le territoire sud-coréen, malgré que Séoul et Washington aient souligné le caractère défensif du dispositif. Pékin affirme que la venue du THAAD porterait atteinte à ses intérêts sécuritaires.

Le représentant chinois a dit espérer que le gouvernement sud-coréen «traitera les inquiétudes de la Chine de façon appropriée», a rapporté le ministère.

Wu s'est entretenu plus tôt dans la journée avec Cho Tae-yong, directeur adjoint du bureau de la sécurité nationale de Cheong Wa Dae, et avec le vice-ministre des Affaires étrangères Lim Sung-nam au cours d'un déjeuner.

Wu «a souligné que la Chine estime le partenariat de coopération stratégique entre la Corée du Sud et la Chine», a déclaré le représentant sous couvert d'anonymat. «De cette façon, il a réaffirmé la position de la Chine, qui est opposée au déploiement du THAAD, après quoi nous avons expliqué notre position.»

Le représentant chinois est arrivé hier à Séoul et a rencontré son homologue sud-coréen Hwang Joon-kook. Après la réunion, Wu a déclaré que Séoul et Pékin ont convenu de soutenir l’adoption de la nouvelle résolution au Conseil de sécurité de l’ONU en réponse aux dernières provocations nord-coréennes.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page