Go to Contents Go to Navigation

Dépenses R&D: la Corée du Sud rattrape les pays avancés

Actualités 30.03.2016 à 18h03

SEOUL, 30 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud reste le plus grand investisseur au monde dans la recherche et le développement (R&D) compte tenu de sa taille économique mais a encore beaucoup de chemin à parcourir pour pouvoir faire jeu égal avec les États-Unis et le Japon, a fait savoir ce mercredi le gouvernement.

La Corée du Sud a dépensé 4,29 % de son produit intérieur brut (PIB) dans la R&D en 2014, le taux le plus élevé au monde, selon le ministère de la Science, des TIC et de la Planification du futur.

Pour ce qui est des montants, la Corée du Sud arrive en 6e position avec 60,5 milliards de dollars. La quatrième économie d'Asie espère investir au moins 5 % de son PIB dans la R&D d’ici 2017.

Le montant investi cumulé reste cependant bien loin derrière ceux des États-Unis, du Japon et d'autres pays avancés. Les États-Unis et le Japon investissent plus de 2 % de leur PIB dans la R&D depuis les années 1980, tandis que la Corée du Sud a atteint le seuil des 2 % en 1994.

«Il y a toujours un grand écart dans les dépenses cumulées entre la Corée du Sud et les pays avancés», a noté le ministère. Si les investissements cumulés de la Corée du Sud entre 1981 et 2013 sont fixés à 1 alors ceux des États-Unis et du Japon sont de 15,4 et de 7,4, respectivement, a ajouté le ministère, qui a souligné le besoin d'augmenter les investissements «stables et efficaces» du gouvernement et du secteur privé dans la R&D.

«Le gouvernement compte poursuivre l’innovation dans le secteur de la R&D», a déclaré Choi Jong-bae, chef du bureau de la stratégie des sciences et de la technologie au sein du ministère.

Par ailleurs, le gouvernement va dépenser cette année près de 1.000 milliards de wons (860 millions de dollars) afin de soutenir le développement d'un «moteur de croissance future».

Dix-neuf secteurs bénéficieront de cette somme, dont les systèmes de communication mobile 5G, les voitures intelligentes, les appareils de réalité virtuelle, l'Internet des Objets, les drones haute performance, les robots intelligents et le Big Data.

Cet investissement entre dans le cadre du projet d'investissement de 5.600 milliards de wons d’ici 2020 visant à  promouvoir de nouvelles industries.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page