Go to Contents Go to Navigation

Chantier Naval : 20.000 travailleurs à Geoje risquent d’être licenciés

Actualités 24.04.2016 à 15h18

GEOJE/SEOUL, 24 avr. (Yonhap) -- Avec l’aggravation de la situation du secteur de la construction navale, quelque 20.000 travailleurs sous contrats temporaires aux chantiers navals de Geoje dans la province du Gyeongsang du Sud risquent de perdre leur emploi s’il n’y a pas de nouvelles commandes de construction de navires.

Geoje, ville située à 330km au sud-est de Séoul, où se trouvent les chantiers navals de géants comme Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME) et Samsung Heavy Industries, pourrait entre en récession en raison du manque de commandes chez les constructeurs navals.

Le nombre de commandes passées aux chantiers navals en Corée du Sud n'était que de 8 navires au premier trimestre (171.000 tonnes brutes compensées, TBC) dont DSME et Samsung n'ont pas eu qu'une seule commande alors que la totalité des commandes passées dans le monde s'est élevée à 77 navires, d'après la société britannique d'études de marché du transport marin et du chantier naval, Clarkson Research Services.

Les travailleurs sous contrats temporaires, embauchés lorsqu’il y a des commandes supplémentaires, risquent aujourd’hui de perdre graduellement leur emploi. Ils ont travaillé majoritairement dans la construction de plates-formes pétrolières et se trouvent en phase finale de la chaîne de sous-traitance de la commande.

La municipalité de Geoje explique que la consommation locale est fortement touchée par la récession en raison de la réduction des dépenses par ces travailleurs qui prévoient plus de difficultés à l’avenir. La ville de Geoje a donc décidé d’avancer une partie de la dépense de son budget du premier semestre, qui s’élève à 306 milliards de wons (237,2 millions d’euros).

Environ 173,8 milliards de wons, 56,8% du budget du 1er semestre, ont été déjà dépensés au 18 avril et la municipalité cherche à exécuter le budget alloué le plus vite possible afin d’inciter la consommation du secteur privé.

La ville de Geoje encouragera deux projets stratégiques qui pourraient devenir des alternatives à la construction navale, à savoir la construction d'une zone industrielle nationale sur une surface de 5,71 millions de mètres carrés, avec un budget de 1.800 milliards de wons, et la promotion du tourisme.

Goeje a également signé un accord avec la ville chinoise de Wuxi dans la province du Jiangsu en Chine et va accueillir quelque 15.000 touristes chinois chaque année avec deux vols réguliers par semaine entre Wuxi et Gimhae.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page