Go to Contents Go to Navigation

Pêche illégale : reprise de l’opération d'expulsion suite à l'arrivée de 2 bateaux chinois

Actualités 17.06.2016 à 15h40

SEOUL, 17 juin (Yonhap) -- La Corée du Sud et le Commandement des Nations unies (UNC) ont relancé ce vendredi leur opération conjointe destinée à expulser les bateaux de pêche chinois menant des activités illégales dans les eaux neutres entre les deux Corées, ont fait savoir des officiels de l’armée.

L’équipe de la police militaire a repris son opération dans l’estuaire du fleuve Han et en mer Jaune pour chasser les navires chinois qui pénètrent dans cette zone maritime sous haute surveillance.

«Plus tôt dans la journée, l’équipe conjointe a relancé l’opération comme deux bateaux de pêche chinois naviguaient dans l’embouchure du fleuve Han», a déclaré un officiel de l’armée. «L’un des deux bateaux s’est retiré de la zone et l’autre s’est enfui vers le Nord.»

Par ailleurs, un navire chinois a été saisi par les Gardes-côtes coréens près de l’île de Yeonpyeong, en mer Jaune, pour avoir pêché illégalement au sud de la Ligne de limite Nord (NLL).

La Corée du Sud et l’UNC ont lancé la semaine dernière leur première opération d’expulsion des bateaux chinois pêchant illégalement dans les zones neutres, riches en ressources halieutiques. Cette richesse attire un grand nombre de bateaux de pêche chinois lors de la saison des crabes bleus, mettant en danger l’existence de cette espèce marine dans la zone.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page