Go to Contents Go to Navigation

L'Assemblée populaire suprême nord-coréenne se réunira le 29 juin

Actualités 27.06.2016 à 11h12

SEOUL, 27 juin (Yonhap) -- La prochaine réunion de l'Assemblée populaire suprême (APS) de la Corée du Nord débutera ce mercredi pour achever l'établissement du régime dictatorial monolithique du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

La Corée du Nord organisera cette réunion pour consolider le pouvoir de Kim environ 50 jours après le 7e Congrès du Parti du travail qui s'est tenu début mai vraisemblablement dans le but d'aider à réaffirmer le pouvoir illimité du dirigeant.

Lors du congrès, Kim a été élu président du Parti du travail. Il a réaffirmé sa volonté de défendre sa politique phare visant à poursuivre l'armement nucléaire et le développement économique en même temps.

«Cette réunion est largement perçue comme une mesure de suivi du 7e Congrès du Parti du travail qui s'est tenu du 6 au 9 mai», a déclaré un officiel du ministère de l'Unification. «Les changements du système et du personnel et la révision de la Constitution et de lois seront concrétisés lors de la réunion de l'APS», a ajouté l'officiel sous couvert d'anonymat.

«La Corée du Nord projette de compléter la structure du pouvoir afin d'établir le leadership monolithique de Kim Jong-un à travers la réunion de l'APS», a également noté l'officiel. Il y a également la possibilité que Kim se voie attribuer un nouveau titre pendant la prochaine réunion.

L'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) avait rapporté le 7 juin que le pays organiserait la 4e session de la 13e Assemblée populaire suprême à Pyongyang. La dernière réunion de l'APS a eu lieu en avril 2015. Le dirigeant nord-coréen n'y avait pas participé.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page