Go to Contents Go to Navigation

Début de la construction d'un deuxième sous-marin de 3.000 tonnes

Actualités 01.07.2016 à 14h39

SEOUL, 01 juil. (Yonhap) -- La Corée du Sud a entamé ce vendredi la construction de son deuxième sous-marin de 3.000 tonnes dans le cadre de son projet baptisé Jangbogo-III et destiné à construire neuf navires submersibles d'attaque en trois temps en s’appuyant sur ses propres technologies, a fait savoir l’Administration du programme d’acquisition de défense (DAPA).

Une cérémonie s’est tenue plus tôt dans la journée sur le chantier naval de Daewoo Shipbuilding & Maritime Engineering (DSME) à Geoje, dans le sud du pays, pour marquer le début de la construction du deuxième sous-marin du premier groupe après avoir lancé les travaux pour le premier lot en novembre 2014.

L’armée sud-coréenne prévoit l’achèvement de la construction du premier groupe de trois sous-marins entre 2020 et 2024 et du deuxième entre 2025 et 2027 avec une amélioration des capacités. Elle n’a pas encore fixé les détails du plan pour bâtir la dernière flotte.

Elle projette ainsi de déployer les nouveaux navires submersibles en 2020 pour remplacer ses vieux sous-marins de 1.200 tonnes en service depuis 1992.

Outre des torpilles ordinaires permettant d’atteindre des navires et d’autres sous-marins, les bâtiments du premier groupe se verront équipés de six tubes de lancement de missile verticaux qui pourront abriter des missiles balistiques de courte portée Hyunmoo-2.

La DAPA a expliqué que le projet aiderait la marine nationale à renforcer sa capacité maritime face aux menaces croissantes de la Corée du Nord.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page