Go to Contents Go to Navigation

SoftBank veut investir 5.000 Mds de wons en Corée du Sud au cours des dix prochaines années

Actualités 30.09.2016 à 20h03

SEOUL, 30 sept. (Yonhap) -- Le PDG de SoftBank Group Masayoshi Son a dit ce vendredi pendant sa rencontre avec la présidente Park Geun-hye vouloir investir 5.000 milliards de wons (4,54 milliards de dollars) dans les nouveaux secteurs industriels de la Corée du Sud au cours des dix prochaines années.

Le président du géant japonais du secteur des télécommunications a aussi dit vouloir investir dans des start-up ou PME sud-coréennes à travers le fonds sud-coréen spécialisé dans les semi-conducteurs. Ce fonds a été créé par Samsung Electronics Co., SK et la Banque de développement de Corée pour aider les start-up et PME sud-coréennes du secteur des semi-conducteurs.

Son a fait part de son désir d'investir dans des entreprises sud-coréennes de l'Internet des objet, des robots intelligents, des technologies mobiles, des services liés à l'Internet et de l'intelligence artificielle, a fait savoir le bureau présidentiel dans un communiqué.

La présidente a souligné que les entreprises sud-coréennes de ces secteurs et SoftBank pourront bénéficier d'un «effet synergique» s'ils coopèrent étroitement. Elle a proposé que le géant japonais rejoigne le fonds sud-coréen des semi-conducteurs.

Son envisage également d'explorer des opportunités commerciales à l'étranger avec des entreprises sud-coréennes. La présidente a encouragé le groupe SoftBank à user de son réseau global pour embaucher de jeunes sud-coréens. Le conglomérat japonais possède plus de 700 filiales à travers le monde.

Son a par ailleurs présenté à Park sa vision «Super réseau asiatique», qui cherche à promouvoir l'intégration énergétique en Asie à travers le rattachement des réseaux électriques de la Corée du Sud, de la Chine, du Japon et d'autres pays à des sources d'énergie renouvelable telles que l'énergie éolienne de la Mongolie.

Park a salué cette «bonne alternative», qui permettrait de faire face au changement climatique. Le PDG de SoftBank a souligné que la coopération des pays asiatiques dans le domaine de l'énergie promouvra la paix en Asie du Nord-est.

La présidente Park Geun-hye et le PDG de SoftBank Masayoshi Son au bureau présidentiel ce vendredi 30 septembre 2016.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page