Go to Contents Go to Navigation

Une batterie THAAD du Texas sera déployée à Seongju, selon des sources

Actualités 02.10.2016 à 15h54

SEOUL, 02 oct. (Yonhap) -- L’armée américaine projette de déplacer l’une de ses batteries THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) actuellement déployées dans le Texas, aux Etats-Unis, vers la Corée du Sud pour mieux faire face aux menaces nucléaires et balistiques grandissantes de Pyongyang, ont indiqué ce dimanche des sources du gouvernement sud-coréen.

Les sources ont indiqué que Washington envisageait de déplacer une batterie de Fort Bliss vers Seongju d’ici fin 2017 dans le cadre de l’accord conclu avec Séoul. Le plan inclura le déploiement d’un radar AN/TPY-2 et autres équipements liés, d’une unité de commandement et de communication et de six tracteurs-lanceurs dotés chacun de huit intercepteurs.

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont convenu en juillet dernier de déployer une batterie THAAD et Séoul a annoncé vendredi dernier avoir choisi un terrain de golf près du mont Dalma, dans la province du Gyeongsang du Nord, comme nouveau site pour accueillir le bouclier antimissile.

Les deux alliés devraient décider des détails du déploiement lors de la 47e Réunion consultative sur la sécurité (SCM) qui aura lieu le 20 octobre à Washington.

Une source a indiqué que Washington a clairement fait part de son souhait d’installer la batterie THAAD le plus tôt possible pour montrer qu’il prend très au sérieux les menaces nucléaires et balistiques du Nord.

Illustrant cette position, le secrétaire d’Etat adjoint américain chargé de l’Asie de l’Est et du Pacifique, Daniel Russel, a fait remarquer lors d’une audition la semaine dernière devant la sous-commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants que Washington doit déployer tous les efforts pour améliorer son système de défense.

D’autres officiels du ministère de la Défense ont évoqué la possibilité de voir des soldats de la batterie THAAD à Guam être affectés à la batterie du mont Dalma sur la base d’une rotation.

«Les soldats à Guam sont totalement qualifiés pour (la manipulation du) système THAAD», a assuré une source. Selon cette dernière, si ces troupes sont affectées en Corée du Sud, elles resteront six mois à un an.

Outre ces plans, la source a noté que même si le Lotte Skyhill Country Club sera probablement désigné comme une installation militaire, Séoul compte maintenir la taille de la base la plus petite possible.

«La désignation concernera seulement le terrain de golf et les soldats américains devraient être stationnés sur une base à proximité», a noté l’officiel. Cela réduira les inconvénients pour les habitants des zones avoisinantes qui sont inquiets de la possibilité de voir la future base militaire affecter les prix immobiliers de la région et entraîner de nouvelles restrictions de développement.

ⓒ Yonhap News TV

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page