Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Samsung Electronics : Lee Jae-yong nommé membre du conseil d'administration

Actualités 27.10.2016 à 15h05

SEOUL, 27 oct. (Yonhap) -- Lee Jae-yong, vice-président de Samsung Electronics Co. et héritier du groupe Samsung, a été nommé ce jeudi membre du conseil d'administration lors d'une assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu au siège de la société dans le sud de Séoul, a annoncé l'entreprise elle-même.

«La nomination a été approuvée avec des applaudissements comme de nombreux actionnaires ont affiché leur consentement», a déclaré Kwon Oh-hyun, vice-président de Samsung et président du conseil d'administration.

Cette approbation permettra à Lee Jae-yong, âgé de 48 ans et fils de Lee Kun-hee, de participer plus activement et de prendre une responsabilité officielle dans la prise de décision de la société. Diplômé de la Harvard Business School, Lee a intégré Samsung Electronics en 1991.

Kwon Oh-hyun, vice-président de Samsung et président du conseil d'administration, prend la parole lors d'une assemblée générale des actionnaires au siège de Samsung Electronics le 27 octobre 2016

En tant que membre du conseil d’administration, Lee devra faire face à la mission difficile de rétablir la réputation entachée de l’entreprise suite au rappel mondial et à l’interruption de production et de vente du Galaxy Note 7 à cause de batteries défectueuses.

Kwon a souligné que Samsung mettrait en place des changements drastiques dans le processus de surveillance de la qualité pour fournir des produits sûrs et fiables et de regain de la confiance des consommateurs.

Samsung a rapporté ce matin un bénéfice d’exploitation de 5.200 milliards de wons (4,6 milliards de dollars) pour le troisième trimestre, soit une chute de 29,6% par rapport aux 7.300 milliards de wons enregistrés à la fin de la même période de l’année dernière.

En s’appuyant sur cette nouvelle nomination, la société fera preuve de leadership pour amener Samsung Electronics vers une nouvelle étape du succès et se focalisera sur des choix d’investissements opportuns et la réorganisation de ses activités de sorte à renforcer sa capacité et à créer une culture d’entreprise plus ouverte, a indiqué la société.

Cette approbation illustre l’accélération du processus de succession à la tête du groupe Samsung, le plus grand conglomérat du pays, de Lee Kun-hee, hospitalisé à la suite d'une attaque cardiaque survenue il y a deux ans, à son fils.

Outre Samsung Electronics, le conglomérat compte environ 70 filiales sous ses ailes, dont les activités vont de la construction navale à l'assurance-vie.

ⓒ Yonhap News TV

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page