Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Des batteries défectueuses à l'origine de l'embrasement du Galaxy Note 7, confirme le gouvernement

Actualités 06.02.2017 à 16h14

SEJONG, 06 fév. (Yonhap) -- Le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie a annoncé ce lundi qu’un défaut de batterie a effectivement été à l’origine de l’embrasement du Galaxy Note 7 de Samsung Electronics Co. qui a entraîné un rappel mondial et un arrêt de sa production.

Lors d’un test mené par l’Agence coréenne pour la technologie et la normalisation (KATS), il s'est révélé que des électrodes de batteries installées dans le Galaxy Note 7 ont été endommagées et que certaines batteries étaient dépourvues de matériaux d’isolation, a précisé le ministère dans un communiqué de presse.

Le ministère a toutefois noté n’avoir découvert aucun problème lié à la conception du matériel et du logiciel du smartphone.

«Il a été conclu que des problèmes de batterie ont été très probablement la cause de l’embrasement et nous n’avons découvert aucune anomalie concernant le smartphone lui-même», a noté le ministère.

(LEAD) Des batteries défectueuses à l'origine de l'embrasement du Galaxy Note 7, confirme le gouvernement - 1

«Comme le développement des smartphones est plus rapide depuis ces dernières années, la capacité des batteries a augmenté aussi», a noté Kim Jeong-hoi, directeur général du bureau en charge de la politique de sécurité des produits du ministère. «Mais les entreprises doivent se focaliser davantage sur les questions liées à la sécurité dans leur processus de fabrication.»

Le rapport du gouvernement est en effet similaire au résultat de l’enquête annoncée par Samsung Electronics le mois dernier.

«Notre enquête a conclu que les batteries ont été la cause des incidents du Note 7», a indiqué la société.

Le Galaxy Note 7 a été lancé sur le marché mondial en août dernier mais une série d’explosions a conduit Samsung Electronics à arrêter sa production en octobre dernier après avoir rappelé des millions d’appareils à l’échelle mondiale par souci de sécurité.

Le gouvernement a fait part de son projet de renforcer les normes liées à la sécurité des batterie lithium-ion et des smartphones dans le but d'empêcher que de nouveaux cas similaires ne se produisent.

Les batteries utilisées dans les smartphones et tablettes PC feront l’objet d’un processus de certification sécurité renforcé incluant des inspections régulières par les autorités. Le gouvernement révisera aussi des lois liées de sorte à obliger les fabricants à présenter des échantillons de batterie avant leur mise sur le marché.

«Les mesures sont destinées à renforcer l’inspection par le gouvernement du processus de fabrication avant le lancement des smartphones. Nous vérifierons des échantillons dès le début», a précisé l’officiel du ministère. «Le gouvernement vérifiera la sécurité des batteries nouvellement mises au point pendant les cinq premières années.»

Il révisera aussi les normes liées à la sécurité, concernant notamment le contrôle de température des batteries, et renforcera les tests de sécurité dirigés par le gouvernement sur une base régulière.

Il a aussi noté que toutes les sociétés locales et étrangères présentes en Corée du Sud devraient se soumettre aux nouveaux règlements.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page