Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Déploiement d'armes stratégiques américaines lors des prochains exercices conjoints

Actualités 14.02.2017 à 11h37
ⓒ Yonhap News TV

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis ont convenu de déployer des armes stratégiques américaines lors des prochains exercices militaires conjoints, Key Resolve (KR) et Foal Eagle (FE) en mars, a fait savoir ce mardi le ministère de la Défense.

«Pour manifester comme l’année dernière la résolution de l’alliance Corée du Sud-Etats-Unis à faire face aux menaces nord-coréennes à travers des exercices KR et FE plus importants, nous sommes en discussion avec les Etats-Unis en vue d’accroître l’ampleur du déploiement des moyens stratégiques et la divulgation au public», a déclaré le ministère de la Défense dans un rapport soumis à la commission parlementaire de la défense.

«(Les Etats-Unis) se sont déjà mis d’accord pour déployer l’une après l’autre ses armes stratégiques comme l'avion furtif F-22 et un porte-avions à propulsion nucléaire», a indiqué un officiel de l’armée sud-coréenne qui a requis l’anonymat. «Des armes stratégiques américaines seront déployées lors des exercices conjoints de mars prochain.»

Parmi les armes stratégiques américaines attendues en Corée du Sud à l’occasion des prochains exercices militaires conjoints figurent le porte-avions USS Carl Vinson, le F-22, un sous-marin à propulsion nucléaire, le bombardier stratégique B-1B et le bombardier nucléaire B-52.

«Face au nucléaire et aux autres armes de destruction massive de la Corée du Nord, nous renforcerons les exercices destinés à s’assurer la capacité de lancer des représailles ainsi que le message vis-à-vis de notre peuple et du Nord à travers des exercices d’anéantissement avec armes à feu vers la fin des exercices KR et FE», a noté le ministère.

Dans le cadre des efforts visant à contenir les menaces nucléaires et balistiques nord-coréennes, les deux alliés comptent tenir des discussions politiques et stratégiques pour améliorer la capacité à mettre en pratique l’engagement américain pour une dissuasion élargie.

Pour aller dans ce sens, Séoul et Washington envisagent de développer une stratégie de dissuasion sur mesure et de renforcer le déploiement d'armes stratégiques américaines près de la péninsule coréenne.

«A travers le déploiement du système de défense antimissile à haute altitude THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), nous établirons un système de défense antimissile multicouches sur la péninsule coréenne», a souligné le ministère de la Défense dans le rapport.

«Dans le but de s’assurer notre propre capacité (à faire face au Nord), nous chercherons aussi à développer un plan KMPR (Korea Massive Punishment & Retaliation), l'un des piliers du système de défense triadique, à lancer le projet de satellite de reconnaissance et à produire en masse des missiles sol-air de portée moyenne (M-SAM)», a-t-il ajouté.

A ce propos, l’Administration du programme d'acquisition de défense (DAPA) a fait part de son projet de développer des bombes à impulsion électromagnétique (EMP) et des armes lasers destinées à frapper les installations nucléaires et de missiles du Nord en cas de guerre.

De même, la DAPA a noté qu’elle se focaliserait sur le développement des technologies clés liées au système de défense triadique incluant les systèmes Kill Chain, KAMD (Korea Air and Missile Defense) et KMPR. «Afin de mettre au point des technologies du système triadique, nous injecterons 74 milliards de wons (64 millions de dollars) dans 12 nouveaux projets, notamment pour des antennes radar de grande précision dont seront dotés des satellites de reconnaissance», a-t-elle ajouté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page