Go to Contents Go to Navigation

Kim Jong-un a émis un message de soutien au régime al-Assad en Syrie

Actualités 07.04.2017 à 17h04
Kim Jong-un

SEOUL, 07 avr. (Yonhap) -- Malgré l’attaque chimique mardi à Khan Cheikhoun par le régime syrien d’Assad, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a émis hier un message de félicitations à Bachar al-Assad à l’occasion du 70e anniversaire de la fondation du Parti Baas, d’après le quotidien officiel du Parti du travail de la Corée du Nord, ce vendredi.

«Aujourd’hui, le Parti Baas, sous votre direction, a écrasé les invasions des forces hostiles qui relèvent des provocations odieuses et a mené la lutte pour protéger la souveraineté et l’unification du territoire», a indiqué ce message selon le quotidien Rodong Sinmun.

Ce message de félicitations est assez diplomatique et officieux en référence à la pratique entre les pays alliés qui échangent ce genre de message à l’occasion des jours de commémoration des pays respectifs.

Si la Corée du Nord a émis ce message de soutien à la Syrie, malgré la situation inhumaine dans le pays du Moyen-Orient où il y a eu 72 morts, dont des bébés jumeaux avec leur mère, puis 700 blessés suite à une attaque chimique commise par le régime syrien dirigé par Assad, il est fort probable que le régime nord-coréen a voulu présenter sa solidarité antiaméricaine avec le régime de Bachar al-Assad.

En contrepartie de cette attaque chimique en Syrie, l’administration Donald Trump des Etats-Unis a effectué des frappes aériennes sur une base aérienne de l'armée syrienne avec des missiles de croisière guidés Tomahawk le soir du 6 avril (heure locale) depuis des destroyers de la marine américaine déployés en mer Méditerranée.

Tomahawk

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page