Go to Contents Go to Navigation

Fermeture définitive du plus vieux réacteur nucléaire du pays

Actualités 19.06.2017 à 10h46
Le réacteur Kori-1 ⓒ KHNP

SEJONG, 19 juin (Yonhap) -- Le plus vieux réacteur nucléaire de la Corée du Sud a été définitivement mis à l'arrêt la nuit dernière, un premier pas vers la sortie du nucléaire.

«L'activité du réacteur Kori-1 qui a été en service pendant ces 40 dernières années a été arrêtée à 0h ce lundi», a annoncé le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie. «Le gouvernement procèdera au processus de démantèlement au cours des 20 prochaines années.»

Entré en service en 1978 avec une capacité de 587 mégawatts, le réacteur a été officiellement suspendu comme sa température a chuté à 90℃ à 0h dans la nuit de dimanche à lundi alors qu’elle s’élevait à 300℃ en temps normal.

Korea Hydro & Nuclear Power Corp. (KHNP), l’exploitant des centrales nucléaires du pays, avait coupé l'alimentation électrique de l’installation samedi dernier et commencé à refroidir le réacteur.

KHNP élaborera d’ici 2019 un plan détaillé en vue du démantèlement, qui devrait être approuvé par la Commission sur la sûreté et la sécurité nucléaires vers 2022.

Il faudra encore 15 années supplémentaires pour transférer le combustible nucléaire usé vers une installation de stockage, démolir les bâtiments et autres installations du réacteur et transformer le site en une zone exempte de radioactivité .

Le gouvernement avait décidé d’arrêter définitivement le réacteur après 40 ans de service. Le président Moon Jae-in a promis de fermer toutes les centrales nucléaires du pays.

Suite à cette fermeture, la Corée du Sud exploite aujourd'hui 24 réacteurs nucléaires dont la capacité globale s’élève à 23.116 mégawatts, soit 21,8% de sa capacité totale de production énergétique.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page