Go to Contents Go to Navigation

Séoul maintiendra la pression sur le Nord en cherchant le dialogue

Actualités 20.06.2017 à 16h57
Le vice-ministre de l'Unification Chun Hae-sung (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 20 juin (Yonhap) -- Le nouveau vice-ministre de l'Unification Chun Hae-sung a réitéré ce mardi que la politique à deux voies pour le maintien de la pression et la recherche du dialogue serait menée à l’égard de la Corée du Nord.

Chun a fait cette remarque à un moment où la Corée du Nord n'a pas encore répondu à la proposition de Séoul pour un possible dialogue avec Pyongyang s'il suspend ses actions provocatrices.

«Nous répondrons fermement aux provocations nord-coréennes et appliquerons complètement les sanctions internationales», a déclaré Chun à des journalistes. «Mais nous prendrons également des mesures (vers l'engagement) prudemment alors qu'il n'est pas désirable que les liens intercoréens restent tendus.»

La semaine dernière, le président Moon Jae-in a indiqué que Séoul a la volonté de rabaisser la barre pour la reprise du dialogue et des relations, en disant que la Corée du Sud souhaite des entretiens sans conditions préalables si Pyongyang arrête ses essais nucléaires et balistiques.

«La Corée du Nord n'a pas encore montré de réaction. Mais nous maintiendrons notre position», a-t-il ajouté.

Séoul a pris des mesures pour reprendre les échanges intercoréens sans compromettre les sanctions internationales. Mais Pyongyang a rejeté la proposition de groupes civiques sud-coréens de relancer les échanges en protestation au soutien du Sud des dernières sanctions onusiennes.

Malgré les liens intercoréens tendus, une équipe de taekwondo de la Corée du Nord viendra au Sud cette semaine pour une compétition internationale.

La Fédération internationale de taekwondo (ITF), basée en Corée du Nord, enverra une équipe de démonstration en Corée du Sud pour les Championnats du monde de taekwondo organisés par la Fédération mondiale de taekwondo (WTF) qui auront lieu à Muju, dans la province du Jeolla du Nord, à quelque 240 kilomètres au sud de Séoul, du 24 au 30 juin.

Chun se rendra sur le site pour accueillir l'équipe nord-coréenne ce week-end, mais n'a pas dit s’il rencontrerait ou non des officiels nord-coréens.

La délégation composée de 36 membres qui viendra à Muju inclut Chang Ung, l'ancien chef de l'ITF et l'unique membre nord-coréen du Comité international olympique (CIO). «A l'heure actuelle, il n'y a pas de plan (pour une rencontre) avec la Corée du Nord (en marge de l'événement)», a dit le vice-ministre.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page