Go to Contents Go to Navigation

L'économie nord-coréenne a progressé de 3,9% en 2016, estime la BOK

Actualités 21.07.2017 à 15h18

SEOUL, 21 juil. (Yonhap) -- L'économie nord-coréenne a progressé de 3,9% l'année dernière, le rythme le plus rapide en plus d'une décennie, a évalué ce vendredi la Banque de Corée (BOK).

La progression estimée du produit intérieur brut (PIB) représente un fort revirement par rapport à 2015, année où l'économie d'un des pays les plus isolés au monde a baissé de 1,1% principalement en raison de la sécheresse.

La croissance de l'année dernière est la plus élevée depuis 1999, année où l'économie de la Corée du Nord a progressé de 6,1%, selon la BOK. L'économie du pays communiste a connu une hausse de 1,2% en moyenne entre 2012 et 2016.

Il n'y a pas d'indication permettant d’affirmer que l'économie du Nord s'est soudainement améliorée depuis la fin de 2011, quand le leader nord-coréen Kim Jong-un a pris le pouvoir suite au décès de son père Kim Jong-il, a déclaré un officiel.

«La structure économique de la Corée du Nord est très fragile et ne s'est pas établie pour une forte croissance», a indiqué l'officiel sous couvert de l'anonymat.

La BOK a estimé que le revenu national brut (RNB) s'est élevé à 36.400 milliards de wons (32,4 milliards de dollars) en 2016. Le RNB par habitant de la Corée du Sud a été de 31,98 millions de wons, une multiplication par 22,1 fois par rapport aux 1,46 million de wons du Nord.

Concernant la croissance de l'année dernière, la banque centrale a dit que l'industrie minière de la Corée du Nord a progressé de 8,4%, le taux le plus élevé depuis 1999, année où elle a progressé de 14,2%. Le volume commercial de la Corée du Nord s'est élevé à 6,55 millions de dollars en 2016, en hausse de 4,6% par rapport à l'année précédente, selon la BOK.

L'augmentation est intervenue malgré le renforcement des sanctions onusiennes imposées contre la Corée du Nord suite à ses essais nucléaires et lancements de missiles. Les sanctions appellent, entre autres, à une interdiction des exportations de charbon du pays et autres ressources minérales pour interrompre l'accès de la Corée du Nord aux devises.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page