Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Dialogue intercoréen : la réunion des Croix-Rouge tombe à l’eau

Actualités 01.08.2017 à 14h00

SEOUL, 01 août (Yonhap) -- La Corée du Nord n’a finalement pas répondu à la proposition sud-coréenne pour la tenue d’un dialogue entre les Croix-Rouge des deux Corées ce 1er août à Panmunjom et Séoul a rappelé à Pyongyang de «répondre en faveur de notre proposition».

Un officiel du ministère de l’Unification de Séoul a noté que «notre gouvernement a proposé le 17 juillet dernier un dialogue entre les Croix-Rouge des deux Corées mais le Nord n’a toujours pas donné de réaction», «notre gouvernement estime qu’il est nécessaire de reprendre la coopération intercoréenne pour résoudre les questions humanitaires et les tensions militaires tout en respectant les déclarations communes du 4-Juillet (1972), du 15-Juin (2000) et du 4-Octobre (2007).»

«Nous rappelons à la Corée du Nord de répondre en faveur de notre proposition et notre gouvernement continuera à déployer divers efforts pour régler les questions humanitaires et apaiser les tensions militaires», a-t-il ajouté. Pour ce qui est des divers efforts, il a rappelé «les rencontres (de familles séparées) et les mesures prises sur la Ligne de démarcation militaire (l’arrêt des radiodiffusions et autres)» dans le passé.

Quant à l’ajournement des aides de 6 millions de dollars à travers le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) pour le recensement démographique général en Corée du Nord, l’officiel du ministère a répondu que «le recensement démographique effectué par l’organisation internationale a pour but de recueillir des statistiques (sur la population) et nous avons utilisé le résultat de l’année 2008» en affichant la volonté du gouvernement de mener cette initiative.

Le Nord a maintenu le silence radio face aux deux propositions de dialogue intercoréen émises par le Sud le 17 juillet dernier, une pour une réunion militaire le 21 juillet dernier et l’autre pour une rencontre entre les Croix-Rouge des deux Corées le 1er août, sachant qu’un deuxième tir de missile balistique de portée intercontinentale a été effectué par Pyongyang le soir du 28 juillet dernier.

Soldats nord-coréens à Panmunjom

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page