Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Collaboration étroite entre Séoul et Washington sur le dossier nucléaire nord-coréen

Actualités 01.08.2017 à 17h30

SEOUL, 01 août (Yonhap) -- La Corée du Sud et les États-Unis mettent au diapason leur approche face aux menaces nucléaires et balistiques de plus en plus pressantes de la Corée du Nord, a indiqué ce mardi le ministère des Affaires étrangères.

«Les gouvernements de la Corée du Sud et des États-Unis coopèrent plus que jamais sur tous les sujets, et à tous les niveaux, ayant trait à la Corée du Nord et au problème du nucléaire dans le pays, car ils reconnaissent que la situation est sévère et urgente», a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Cho June-hyuck au cours d'un point de presse.

«Nous avons tenu des discussions approfondies sur les contre-mesures aux provocations stratégiques de la Corée du Nord, notamment ses tirs de missiles balistiques, à travers un sommet et un entretien téléphonique entre les ministres des Affaires étrangères des deux pays.»

En réaffirmant la solidité de l'alliance bilatérale, le ministère chercherait à dissiper les craintes selon lesquelles Séoul pourrait être écarté des discussions entre les États-Unis et la Chine sur la façon de régler le problème du nucléaire en Corée du Nord. Le New York Times a rapporté récemment que l'ancien secrétaire d’État américain Henry Kissinger aurait proposé à l'administration Trump de «d'abord parvenir à un accord avec la Chine sur ce qui arriverait après la chute du régime nord-coréen.»

Cho a rejeté l'éventualité du changement de régime suggéré par Kissinger, rappelant que le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a clairement indiqué que les États-Unis ne cherchent pas à renverser le pouvoir nord-coréen. Le porte-parole a ajouté que Séoul et Washington poursuivront leur dialogue lors des réunions ministérielles du Forum de l'Asean, qui aura lieu la semaine prochaine aux Philippines.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Cho June-hyuck.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page