Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Séoul : la Corée du Nord doit arrêter immediatement les provocations

Actualités 06.08.2017 à 11h31
Adoption d'une résolution pour sanctionner la Corée du Nord lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) (AFP=Yonhap)

SEOUL, 06 août (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen a accueilli favorablement ce dimanche l'adoption au Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) d'une nouvelle résolution de sanctions contre la Corée du Nord, en appelant le pays à arrêter toutes les provocations.

Dans un communiqué publié peu après l'adoption d'une nouvelle résolution, le ministère des Affaires étrangères a déclaré, «le gouvernement accueille favorablement l'adoption unanime de la résolution 2371 du Conseil de sécurité de l'ONU en réponse à des provocations de missile balistique de la Corée du Nord les 4 et 28 juillet.»

«A travers la résolution, le conseil condamne fortement les tirs de missiles balistiques nord-coréens et a imposé des sanctions plus fortes, en proclamant à nouveau la détermination de la communauté internationale qui ne tolérera jamais le développement nucléaire et balistique de la Corée du Nord», selon le communiqué.

Le gouvernement exhorte la Corée du Nord à prendre au sérieux l'avertissement international et à arrêter immédiatement ses provocations imprudentes, a-t-il dit, en appelant également le Nord, «à suivre la voie d'un dialogue pour la dénucléarisation et la paix.»

Séoul appliquera fidèlement la dernière résolution en coopération étroite avec la communauté internationale, ainsi que les résolutions existantes, selon le communiqué. Le gouvernement a également souligné qu'il «continuera ses efforts pour réaliser une dénucléarisation fondamentale de la Corée du Nord et construire une paix permanente sur la péninsule coréenne.»

Les sanctions de la résolution 2371 visent à réduire d'un tiers le revenu annuel de 3 milliards de dollars provenant des exportations nord-coréennes. Elles incluent une interdiction de toutes les exportations de charbon, de fer, de minerai de fer, de plomb, de minerai de plomb et de fruits de mer.

La résolution appelle également à geler le nombre de travailleurs nord-coréens à l'étranger et limiter la création d'entreprises communes avec la Corée du Nord et les investissements dans les entreprises communes existantes.

«Nous nous attendons à ce que les sanctions réduisent significativement le revenu en devises de la Corée du Nord», a également fait savoir le ministère, estimant cette réduction à 1 milliard de dollars, en raison de la diminution des exportations de charbon et de produits de la pêche.

«Elles pourraient contribuer à tarir les sources de revenu en devises alimentant les programmes nucléaire et balistique de la Corée du Nord, et transmettre un message clair au régime nord-coréen, selon lequel la communauté internationale ne tolérera pas son programme nucléaire», selon le ministère.

Le ministère a aussi salué la résolution pour avoir pris des mesures «efficaces» destinées à bloquer le réseau d'approvisionnement nord-coréen en armes de destruction massive.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page