Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang cherche à ajouter le mont Kumgang à la liste des réserves de biosphère de l'Unesco

Actualités 07.08.2017 à 10h54
Mont Kumgang (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 07 août (Yonhap) -- La Corée du Nord cherche actuellement à ajouter le mont Kumgang, situé sur sa côte est, à la liste des réserves de biosphère de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), a fait savoir ce lundi la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV).

La Corée du Nord est dans la dernière étape pour déposer la candidature du mont Kumgang, a fait savoir un officiel de l'institut nord-coréen sur la biodiversité lors d’une interview diffusée sur la KCTV.

L’Unesco désigne «réserve de biosphère» des zones favorisant des solutions conciliant la conservation de la biodiversité et le développement durable.

Le mont Kumgang a été la destination d’un programme touristique intercoréen jusqu’à sa suspension par Séoul en juillet 2008 suite à la mort d’une touriste sud-coréenne tuée par balles.

«Nous déployons des efforts pour développer un nouveau domaine d'écotourisme et l’appliquer dans la réalité», a indiqué l’officiel.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un cherche à développer comme une zone touristique internationale la région s’étendant de la ville portuaire de Wonsan au mont Kumgang comme le pays a cruellement besoin de devises sur fond de renforcement des sanctions internationales.

Quatre montagnes nord-coréennes dont le mont Paekdu, le plus haut sommet de la péninsule coréenne, ont été reconnues comme des réserves de biosphère par l’Unesco.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page