Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères critique «le manque de sincérité» de Séoul

Actualités 07.08.2017 à 14h31
Chef de la diplomatie sud-coréenne

MANILLE, 07 août (Yonhap) -- Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho a affirmé que la récente proposition de dialogue de la Corée du Sud manquait de sincérité lors de sa rencontre avec son homologue sud-coréenne Kang Kyung-wha au cours du dîner officiel du Forum régional de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ARF), a fait savoir ce lundi une source gouvernementale.

Ri faisait référence à la proposition de Séoul de tenir une réunion militaire destinée à apaiser les tensions militaires le long de la frontière intercoréenne et une réunion entre Croix-Rouge des deux Corées en vue d’organiser des retrouvailles entre familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953). Le Nord n’a pas encore répondu à cette offre.

Ri a tenu ces propos en réponse à la demande de la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha de répondre à l'initiative de Berlin du nouveau gouvernement sud-coréen et à la proposition de dialogue «le plus tôt possible», a précisé la source.

Ces échanges entre les deux ministres ont eu lieu lors d’une brève rencontre au cours du dîner officiel qui réunissait hier soir les chefs des diplomaties des pays participant à la série de réunions de l’Asean à Manille.

«Ce n’était pas une réunion programmée en amont mais une rencontre naturelle au dîner», a précisé aux journalistes la source. «La ministre Kang a échangé une poigné de main avec Ri avant de commencer à parler.»

L’éventuelle rencontre entre chefs des diplomaties des deux Corées en marge de l’ARF avait suscité une attention particulière comme la communication entre les deux pays a été presque rompue sur fond de tensions accrues par les provocations nucléaires et balistiques nord-coréennes à répétition.

Kang a fait part à plusieurs reprises de son souhait de parler avec Ri quel que soit le cadre. Un officiel nord-coréen accompagnant Ri a de son côté noté qu’il n’y avait pas de plan.

Kang et Ri participeront à l’ARF qui s’ouvrira plus tard ce lundi avec les menaces nucléaires et balistiques du Nord au menu. L’ARF est l’un des rares rassemblements où la Corée du Nord envoie son ministre des Affaires étrangères.

Ri est arrivé dans la capitale philippine hier soir. Il a refusé de faire un commentaire à propos de la nouvelle résolution adoptée samedi (heure de New York) par le Conseil de sécurité des Nations unies en réponse aux deux derniers tirs d’essai de missiles de portée intercontinentale du mois dernier.

L’année dernière, le ministre sud-coréen des Affaires étrangères de l’époque, Yun Byung-se, et Ri se sont croisés brièvement en marge des réunions de l’Asean au Laos. Il n’y avait toutefois pas eu de discussions formelles entre les deux ministres.

Ministre nord-coréen des Affaires étrangères

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page