Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon présente les excuses du gouvernement aux victimes des désinfectants toxiques pour humidificateurs d'air

Actualités 08.08.2017 à 17h40

SEOUL, 08 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a présenté ce mardi les excuses officielles du gouvernement aux dizaines de victimes et aux familles ayant perdu un proche suite à l'utilisation de désinfectants pour humidificateurs d'air qui se sont avérés être toxiques.

«Je veux faire part de mon soutien aux parents qui ont dû traverser une période longue et difficile sans aide ni réconfort, à ceux qui passent un moment difficile après avoir perdu la santé et à leurs familles», a déclaré le président au cours d'une réunion avec 15 victimes et leurs proches au bureau présidentiel Cheong Wa Dae. «Aujourd'hui, en tant que président, je vous présente des excuses sincères au nom du gouvernement.»

Il s'agit des premières excuses officielles depuis que l'affaire a éclaté fin 2011.

«La principale raison d'être du gouvernement est de protéger la vie et la sécurité du peuple. Mais jusqu'à présent, le gouvernement n'a de toute évidence pas pu empêcher les dommages causés par les désinfectants d'humidificateurs, et n'a pas non plus su faire face aux conséquences», a dit Moon.

Le ministère de l'Environnement va mettre en place en 2019 un système qui contrôlera la sécurité des produits chimiques ménagers avant leur commercialisation.

Les désinfectants en question auraient coûté la vie à 73 personnes et affecté la santé de 110 autres en Corée du Sud. L'entreprise britannique Reckitt Benckiser, un des principaux fabricants de ces produits, fait face à plusieurs actions en justice.

Moon a promis que le gouvernement soutiendra les victimes. «Il s'agit d'une affaire dans laquelle une entreprise privée doit assumer sa responsabilité, mais le gouvernement apportera lui aussi un soutien en gardant à l'esprit sa propre responsabilité», a ajouté le président. Ce soutien pourrait notamment être d'ordre financier, selon Moon.

Le président Moon Jae-in parle avec un jeune garçon victime des désinfectants toxiques ce mardi 8 août 2017 au bureau présidentiel.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page