Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon s'engage à améliorer le système d'assurance maladie pour réduire les frais médicaux

Actualités 09.08.2017 à 17h02
Le président Moon Jae-in prend la parole à l'hôpital Sainte-Marie à Séoul

SEOUL, 09 août (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a présenté ce mercredi une politique du gouvernement pour réformer significativement le programme d'assurance maladie qui réduira grandement les frais médicaux des patients, en particulier de ceux faisant partie de la catégorie à faibles revenus, en fournissant des nouveaux bénéfices et des meilleures aides.

En même temps, le président s'est engagé à conserver l'augmentation des primes d'assurance à un taux minimum. «Les dépenses médicales continuent à augmenter. Le nombre de personnes payant plus de 5 millions de wons (4.406 dollars) par an se situe à environ 460.000. Les coûts médicaux mènent à des faillites au sein de familles», a-t-il dit lors de la rencontre avec des patients à l'hôpital Sainte-Marie à Séoul, selon une transcription de ses déclarations publiée par le bureau présidentiel Cheong Wa Dae.

Le président a également noté que les dépenses médicales élevées sont la deuxième plus grande cause de la chute de certaines familles dans la tranche des revenus les plus faibles, après le chômage.

Il a indiqué que les efforts pour améliorer le système d'assurance maladie commenceront immédiatement et continueront jusqu'en 2022. «Nous construirons un pays où toutes les personnes n’auront plus d’inquiétudes liées aux frais médicaux et pourront recevoir des traitements pour toutes les maladies sans avoir à se soucier de leurs dépenses», a indiqué Moon.

Tout d'abord, le gouvernement étendra le type et le nombre de traitements qui seront couverts par l'assurance maladie de l'Etat. A l'heure actuelle, les patients doivent assumer tous les frais des traitements qui ne sont pas couverts par cette assurance maladie. Dans le futur, tous seront couverts par le programme d'assurance maladie sauf la chirurgie esthétique et les traitements liés aux soins de beauté, selon Moon.

Egalement, le plafond supérieur des dépenses médicales annuelles sera diminué. Plus du double des personnes bénéficieront de la limite annuelle, de 700.000 à l'heure actuelle à 1,9 million en 2022, a noté le président. «De plus, la limite supérieure pour ceux dans la tranche des 30% les moins bien rémunérés sera réduite à 1 million par an», a-t-il dit. Le soutien financier d'urgence sera étendu jusqu'à 20 millions de wons pour les patients de la catégorie des 50% aux revenus les plus faibles.

Le président Moon Jae-in rencontre une enfant malade à l'hôpital Sainte-Marie à Séoul

De telles mesures, une fois appliquées, aideront à réduire les dépenses médicales de tout le peuple d'environ 18% et de 46% pour la population à faibles revenus, a noté Moon. Le président a ajouté que pour ces bénéfices, le pays aura besoin de 30.600 milliards de wons supplémentaires au cours des cinq prochaines années. Environ 10.000 milliards de wons seront couverts par des bénéfices accumulés de l'assurance maladie, tandis que le gouvernement se chargera du reste, a-t-il indiqué.

«Le gouvernement travaillera pour s’assurer que les primes d'assurance n'augmenteront pas à un taux plus élevé que le taux moyen des 10 dernières années», a dit le président. «Nous continuerons à travailler pour bâtir une République de Corée équitable et juste qui souffrira quand le peuple souffrira et qui sourira seulement quand le peuple sourira», a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page